En 2020, la pression fiscale passera à 13% contre 9% prévu en 2019

0
452

Comme dans les années extérieures, la loi des finances 2020 sera financée à 80% par les recettes internes (impôts, taxes, redevances, …). Le projet de loi de finances 2020 projette augmentation de la pression fiscale de 9% à 13%. C’est ainsi, les recettes internes sont évaluées à hauteur de 7,912 milliards USD contre 5,059 milliards USD en 2019 soit un taux d’accroissement de 56,4%. Une performance jamais atteint par la RDC ces dix dernières années.

Pour réaliser les recettes internes, le Gouvernement congolais envisage l’informatisation de la chaîne de la des recettes afin de lutter contre les évasions fiscales ; l’inscription du fonds minier dans la loi de finances 2020 (Comptes spéciaux) ; l’élargissement de l’assiette fiscale par la modification  de plusieurs dispositions de l’ordonnance-loi de 2013 portant réforme des procédures relative à l’assiette fiscale, au contrôle et aux mouvements des recettes non fiscale ainsi que l’ordonnance-loi fixant la nomenclature des droits, taxes et redevance du pouvoir central ;…

Signalons qu’entre 2014 et 2015, suite à la bonne santé économique, la pression fiscale a atteint respectivement 13% et 12%, indique le rapport de la Banque centrale du Congo de 2018 en terme de prévision. Malgré cette bonne santé économique, le Gouvernement n’est pas arrivé à mobiliser 5 milliards USD chaque année. Les recettes internes ont été réalisé à hauteur de 4,700 milliards USD en 2014 et 4,770 milliards USD en 2015.

rédaction

Article précédentRDC: Le Ministère des PT-NTIC s’imprègne de l’expérience estonienne pour la numérisation des Administrations publiques de la RDC
Article suivantRDC : Félix Tshisekedi envisage la création d’une Autorité Nationale des Revenues