RDC : Félix Tshisekedi annonce le début imminent de la construction du port de Banana.

0
585

Au cours de son message sur l’État de la nation, le Président congolais Félix Antoine Tshisekedi a annoncé le début prochain des travaux de construction du port en eau profonde de Banana, à l’embouchure du fleuve Congo sur l’océan Atlantique.

Dans le cadre de l’intégration régionale, M. Félix Tshisekedi a annoncé les travaux de construction du pont route-rail entre Brazzaville et Kinshasa. « Le rail qui va passer dessus va aller jusqu’au port d’Ilebo (dans la province du Kasaï, dans le centre de la République Démocratique du Congo, ndlr).

J’ai suivi avec une particulière attention le débat sur la nécessité ou non de la construction du Port en eaux profondes à Banana tout comme celui de l’opportunité ou pas de jeter un Pont – Route – Rails reliant notre pays à la République du Congo, avec comme connexion de Kinshasa par rails jusqu’à Ilebo ouvrant la voie vers l’Afrique du Sud. Il a été précisé, à l’occasion de cette signature, que le lancement des travaux de Banana vont intervenir avant ceux du Pont – Route – Rails Kinshasa – Brazzaville ou tout au moins démarrer de manière concomitante. a dit M. Félix Tshisekedi.

Ce que coûte le projet

Ce projet consiste en la construction ainsi que la gestion d’un port et d’une zone de libre-échange à Banana, est chiffré à un milliard de dollars US. La première phase prévue est l’aménagement d’un quai de 1 500 mètres sur la côte de l’océan Atlantique. La RDC dispose d’un accès à l’océan avec le fleuve Congo. Pour cette phase, le coût est établi à quelque 396 millions de dollars US. La compagnie gestionnaire serait donc une « subsidiary de DPW ». C’est la joint-venture « Port Autonome de Banana » qui va posséder la concession. Une société anonyme, de droit congolais, appartenant à 30% à l’Etat, ou à la nouvelle entité qui sera créée, et à 70% à DPW, souligne un protocole d’accord signé entre la RDC et DPW en 2017. 

La société étatique dans la gestion du projet aurait dû être la Société commerciale des transports et des ports (SCTP), mais elle a été écarté en dernières minutes au profit de la création d’une nouvelle entité. La RDC a confié la gestion du port en eaux profondes à la firme Émiratie DP World. La signature de la convention de collaboration entre les deux parties a eu lieu le 23 mars 2018 à Kinshasa. 

Favre

Article précédentRDC : Le Gouvernement congolais espère une augmentation de 0,5% du prix des matières premières pour financer son programme en 2020
Article suivantGlencore signe un accord d’approvisionnement du Cobalt congolais avec SK Innovation

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici