RDC : le Gouvernement veut procéder à la numérisation de la chaîne de la recette publique sous six mois

0
644

Pour juguler la fraude et l’évasion fiscale, engager une lutte sans merci contre la corruption et le coulage des recettes le Président congolais Félix Tshisekedi compte informatiser, d’ici juin 2020, la chaîne de la recette, à côté de celle déjà existante de la dépense publique. Ce qui impliquerait la numérisation et la digitalisation de toutes les opérations en matière de collecte des impôts, taxes et redevances du pouvoir central.

Pour atteindre aussi les 10 milliards de dollars du budget 2020, sinon les dépasser, Félix Tshisekedi compte élargir l’assiette fiscale en ramenant tout ce qui est dans le secteur informel dans le secteur formel.

Dans un pays où les recettes s’évaporent avant d’arriver dans les caisses de l’État, Félix Tshisekedi appelle à ce que cette traçabilité soit effective d’ici à six mois.

La mise sur pied au plus tard fin juin 2020 de la chaîne de la recette à côté de celle déjà existante de la dépense s’inscrit dans ce cadre”, a-t-il déclaré.

La réforme, une fois réalisés, sera une façon de répondre efficacement aux exigences des institutions de Bretton Woods,notamment le FMI et la Banque Mondiale qui poussent la RDC à plus de transparence dans la perception des recettes publiques. Il y a lieu de rappeler que la traçabilité des recettes, fait partie des mesures réclamées avant d’envisager une réelle reprise de l’aide internationale.

Favre

Article précédentEn 2020, la pression fiscale passera à 13% contre 9% prévu en 2019
Article suivantCorruption et blanchiment des capitaux : Saleh Assi et ses trois entreprises sanctionnées par le trésor américain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici