RDC: Le Ministère des PT-NTIC s’imprègne de l’expérience estonienne pour la numérisation des Administrations publiques de la RDC

0
472

Le conseiller du Ministère des Postes, Téléphone, Nouvelles Technologies de l’Information et la Communication (PT-NTIC), en charge des reformes numériques, Velly Nkongolo a séjourné en Estonie dans le cadre du projet E-government.

En mettant en oeuvre ce projet, la RDC espère profiter de cette Technologie pour gérer tous les services publics notamment celui d’enregistrement électronique de la population pour la délivrance d’une carte d’identité électronique. Ensuite, procéder a la digitalisation des services de santé et de l’éducation, de paiements des taxes afin de lutter contre la corruption.

Ce projet permettra enfin, la digitalisation de tous les documents d’acte d’Etat-civil incluant le certificat de mariage, de naissance, de décès et les documents parcellaires, etc…

L’Estonie est un pays très avancé en Europe en matière de transformation numérique. C’est ainsi, il exporte son expertise dans plusieurs pays africains grâce à son projet E-governace academy.

L’EGA de l’Estonie, est un « think tank » spécialisé dans la transformation numérique afin d’accompagner les pays dans la transformation digitale.
Référence en matière d’e-gouvernance et de numérique.

Grâce a ce projet de transformation numérique, les particuliers et les entreprises de l’Estonie paient leurs taxes en ligne depuis l’année 2000. Chaque estonien possède aussi une carte d’identité numérique depuis 2001. Ils utilisent la signature digitale depuis 2002 et votent en ligne depuis 2005. La dernière avancée de la digitalisation de l’Estonie date de 2014 avec la création d’un statut d’e-resident.

Avec toutes ces avancées et son expertise dans le domaine du numérique, l’Estonie est reconnue comme pionier par d’autres pays, a l’instar de la Suisse, l’Australie, le Luxembourg, l’Allemagne et la France… Plusieurs pays de l’Union européenne et d’Afrique accourent à Tallinn pour rencontrer l’e-government academy et s’inspirer du modèle estonien de l’e-administration.

Olivier Masini.

Article précédentGlencore signe un accord d’approvisionnement du Cobalt congolais avec SK Innovation
Article suivantEn 2020, la pression fiscale passera à 13% contre 9% prévu en 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici