RDC : Les provinces plaident pour le paiement de 2,427 milliards USD aux titres de la rétrocession inscrits en 2020

0
458

La  constitution de la République Démocratique du Congo promulguée, consacre la libre  administration de provinces et l’autonomie de gestion de leurs ressources économiques, humaines, financières et techniques des entités territoriales décentralisées. Malheureusement, ces principes légaux n’ont jamais été correctement appliquées. Les provinces peinent à fonctionner faute de financement. on note la non application de la rétrocession.

Conduite par le Ministre de la décentralisation, Azarias Ruberwa, les gouverneurs ont plaidés auprès du chef du gouvernement pour l’application mutatis mutandis de la décentralisation en 2020.  

Les provinces sont exposés au non respect des textes par le gouvernement central et même par les Gestionnaires des Provinces en matière  de la décentralisation et la libre administration des Provinces; l’opérationnalisation de la caisse de péréquation pour résoudre la question de la distribution du revenu national, reste un défis majeur; des  irrégularités du paiement de la rétrocession aux Provinces sur les recettes à caractère nationale (parts des taxes, impôts et redevances collectées), sont des problèmes qui menacent la mise en oeuvre de la décentralisation”, a indiqué le Gouverneur de la Tshuapa et porte-parole des Gouverneur..

Déstabilisation récurrente des provinces 

L’impaiement des agents et membres des gouvernements provinciaux rend difficile la gestion des provinces. Certains députés provinciaux initient des motions de défiance en cascade contre les gouverneurs déstabilisant ainsi le bon fonctionnement de province. Pour éviter tout dysfonctionnement des provinces, les exécutifs provinciaux ont plaidé auprès du Premier Ministre pour une application scrupuleusement de la loi. 

La loi des finances 2020 prévoit un crédit de  2,427 milliards de dollar américains, contre 1,352 milliards USD en 2019 aux titres de la rétrocessions de 40%, allouée aux 26 provinces de la RDC. Ces fonds vont couvrir les dépenses de fonctionnement des provinces, la rémunération des agents des services décentralisés et les investissements.

A ces jours, le problème du taux d’exécution inquiètent les gouverneurs de provinces. Fin novembre 2019, le Gouvernement central a transféré 793,586 millions dollars américains sur 1,352 milliards USD, soit 58,68%.

Olivier Masini

Article précédentLa Banque africaine de développement accorde un prêt de 56 millions de dollars pour financer les accès routiers au pont entre les deux Congo
Article suivantJournée de l’inventeur et de l’innovation : Le Gouvernement congolais prime 10 meilleurs projets

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici