RDC : le Dr Muyembe prêt à éradiquer Ebola d’ici février, si toutes les conditions sont réunies

0
432

L’équipe de coordination de la riposte contre Ebola, conduite par le Dr Jean Jacques Muyembe a rencontré le mercredi 22 janvier le Premier Ministre Sylvestre Ilunga. La rencontre a porté sur sur l’état de lieux de la maladie à virus Ebola qui a frappé ces deux provinces de la RDC, notamment le Nord Kivu et l’Ituri.

Selon le Dr Muyembe, si toutes les conditions sécuritaires sont réunies, l’épidémie du virus à Ebola va être éradiquée d’ici fin février prochain. Et au mois de mars, l’on pourra déclaré la fin de l’épidémie à virus Ebola en RDC, avant de passer à l’étape de la transition post Ebola.

«  Les équipes de la riposte avaient échappé à l’attaque des groupes armés à Mangina dans la province de l’Ituri. Les équipes de sécurité ont été engagé pour la protection des personnels soignants ceux qui se sont retirés à Beni à partir de Mangina où la situation sécuritaire est préoccupante font actuellement des navettes entre ces deux localités.  L’équipe de la riposte éprouve d’énormes difficultés financières parce que la Banque Centrale du Congo ne décaisse pas les fonds alloués au comité de coordination technique et les défis affrontés sur terrain ont été également soumises au Premier Ministre », a souligné le Dr Jean Jacques Muyembe. 

Malgré l’insécurité sur le terrain, aucun nouveau cas n’a été enregistré à ce jour  à BIAKATO et à MANDINA. Face à cette donne, le premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a promis de s’impliquer pour le décaissement des fonds nécessaires afin de faire face à toutes ces difficultés qu’éprouve l’équipe de la riposte.

Un nouveau programme contre Ebola

Par ailleurs, le Docteur MUYEMBE a annoncé le début du programme de Transition post Ebola.  Par la même occasion, il a invité le Premier Ministre à se rendre à Goma pour lancer une session de travail de ce programme avec les  Gouverneurs des Provinces concernées, à savoir du nord Kivu, du Sud Kivu et de l’Ituri.

Signalons que ce Programme vise à capitaliser toutes les leçons tirées de la lutte contre l’épidémie à virus Ebola pour renforcer le système de santé et surtout répondre aux autres besoins de la population de cette partie de la RDC.

Les statistiques de l’Organisation Mondiale de la Santé, OMS renseigne que depuis l’apparition de la maladie à virus Ebola en RDC en 2018, 3.004 cas ont été enregistrés dont 2899 confirmés et 105 cas probables dont 2.005 décès soit 9,1 %. En 2017, le pays avait enregistré 606.274, soit 9,1 % contre 593.865 en 2016 avec un pourcentage de 8,9 %.

Pour rappel, le virus Ebola était apparu pour la première fois en 1976 lors de la flambées simultanées à Nzara aujourd’hui Soudan du Sud et à Yumbuku en République Démocratique du Congo.

Olivier Masini

Article précédentCoopération : Que gagne l’Afrique de tous ces sommets auxquels elle participe ?
Article suivantBons du trésor : le gouvernement lève 7 milliards de Fc sur le marché intérieur au 21 janvier

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici