RDC: le FPI signe deux accords avec une société égyptienne pour la construction d’une centrale photovoltaïque et le port de Ndomba au Kasaï-Oriental

0
397

Dans le but de faciliter la réalisation des projets d’infrastructures portuaires et électriques, le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI) a signé le Mardi 28 janvier 2020, deux protocoles d’entente avec la société égyptienne Hassan Allam Construction.  Le premier concerne l’exécution du projet de construction du port de Ndomba au Kasaï-Oriental et le second concerne l’étude, l’approvisionnement, la construction et le financement pour l’érection d’une centrale photovoltaïque (solaire) dans le Kasaï-Oriental.

La société égyptienne Hassan Allam Construction a déclaré disposer des moyens nécessaires et de mobiliser les compétences techniques pour la réalisation de ces 2 projets, lui confié par le FPI. Selon les termes du protocol d’accord, la société égyptienne s’est engagée d’ici deux mois, de soumettre au FPI, un dossier technique contenant les preuves d’expertise et de capacités financières pour la matérialisation des deux projets, a indiqué à Tsieleka Mahmoud El Essawy, Directeur Général des opérations d’Hassan Allam Construction à l’étranger. 

L’érection d’une centrale photovoltaïque (solaire) dans le Kasaï-Oriental permettra la production de 10 mégawatts d’énergie solaire. 

Nous avons expliqué au DG du FPI que nous allons commencer les études le plus rapidement possible au maximum 2 mois et l’exécution du projet dans une période qui n’excède pas 6 mois”, a souligné Mahmoud El Essawy . Nous avons eu nous même des informations positives à partir de notre pays que le FPI est une institution sérieuse et crédible et nous sommes dans une bonne position pour travailler avec cette institution”, a-t-ajouté.

La signature de ce deux protocole d’accord vient sceller le partenariat gagnant-gagnant entre la RD Congo et l’Egypte, à travers le FPI et Hassan Allam Construction. Dans le tout prochain jour, les deux parties se retrouveront pour la signature du contrat financier. 

Rappelons par ailleurs que peu avant, le FPI a signé un mémorandum d’entente avec la firme égyptienne  SAMCRETE INVESTMENT spécialisée dans le secteur de la construction. Ce mémorandum d’entente concerne l’appui technique de SAMCRETE INVESTMENT au FPI, pour la réalisation du  projet de réhabilitation des infrastructures routières et hospitalières à Mbuyi-Mayi, dans le Kasaï-Oriental. 

M@Valéry

Article précédent100 jours: réplique de l’ODEP à Vital Kamerhe: nos chiffres découlent de la dynamique extra budgétaire du programme des cents jours
Article suivantRDC: le programme de 100 jours de Félix Tshisekedi a été exécuté sans autorisation préalable du Parlement (ODEP)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici