RDC-arrêt de production des passeports : le trésor public pourrait perdre 9 millions USD

0
999

Depuis la fin du contrat de la firme Semlex en juin 2020, le ventre des passeports est à l’arrêt. Des nombreux requérants disent avoir entamé la démarche mais n’ont toujours pas reçu ce document indispensable pour voyager à l’étranger.  

Selon plusieurs sources, le transfert des compétences à la partie congolaise se poursuit. Conséquences, les agents de la direction de chancellerie estiment que le pays pourrait enregistrer un manque-à-gagner de 9 millions USD, si le service de délivrance ne reprend pas d’ici décembre 2020.  Pour le moment les agents sont privés du bonus sur le passeport, d’où découle la prime mensuelle, le transport et le remboursement des crédits.

lire aussiRDC: faux, la production des passeports n’a pas été confié à l’hôtel des monnaies

Lors des conférences budgétaires, organisés par le Ministère du Budget du 10 au 22 août 2020, le Ministère des affaires étrangères avait indiqué avoir vendu 40.000 passeports sur les 100.000 prévus. “Sans solution, rien ne pourrait être généré”, s’alarme un agent à Tsieleka.

L’équipe du gouvernement chargée de la mission du transfert de l’infrastructure, du savoir-faire et des données techniques telle que prévue dans le contrat entre la RDC et SEMLEX a déjà soumis son rapport, souligne une source du Ministère.  

Rédaction

Article précédentCOVID/19 : Sylvestre Ilunga a évalué les mesures d’urgence de préservation de l’économie nationale
Article suivantRDC: les miniers plaident pour la suspension de la mesure de reprise du paiement de la TVA à l’importation

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici