RDC/Fonds covid-19: 3 millions USD destinés aux hôpitaux, ont été retiré en espèce à la Banque (IGF)

0
715

Des enquêtes ont été ouvertes par l’Inspection générale des Finances sur la gestion des fonds décaissés pour la lutte contre la Covid-19 ainsi que la riposte à la nouvelle épidémie d’Ebola dans la province de l’Equateur.  Dans le viseur de l’IGF, le Docteur Eteni Longondo, le ministre de la Santé et les gestionnaires des fonds décaissés par le gouvernement en faveur du comité multisectoriel de la lutte contre la Covid-19.

Ils sont sommés de présenter les preuves de passation de marché de près de 4 millions de dollars USD pour les commandes effectuées, qui jusque-là n’ont jamais été régularisés ni encore justifiés.

À l’Inspection générale des finances, on persiste à dire que les gestionnaires de ces fonds ont du mal à justifier l’utilisation des 10 millions de dollars affectés par le gouvernement à la lutte anti-Covid-19. La correspondance de l’hôpital du Cinquantenaire de Kinshasa adressée au ministre de la Santé avec copie à l’Inspection générale des finances est très révélatrice de la mauvaise gestion tant décriée.

L’établissement hospitalier renseigne qu’il a interné et soigné 268 malades atteints du Covid-19, pour un coût de 12000 dollars par personne et une hospitalisation de plus ou moins vingt jours chacun.

Dépenses douteuses

Selon une source proche de l’enquête de l’Inspection générale des finances (IGF), les quelques 3 millions de dollars destinés aux hôpitaux ont été payés, en espèce, au guichet, une pratique qui n’est pas autorisée par la loi, qui requiert 10.000 USD.

Une pratique, qui fait souvenir au retrait des millions USD dan le cadre du programme de 100 jours et aussi des 15 millions USD au guichet de Rawbank de la décote des pétroliers producteurs en 2019

À cette irrégularité, s’ajoutent des dépenses douteuses, déclarées mais non justifiées par le ministère de la Santé, de deux millions de dollars. Parmi ces dépenses, l’achat d’ambulances pour 260 000 dollars dans le cadre du plan Covid, ambulances qui n’ont jamais été livrées, précise la source.

Selon le Premier ministre Ilunga Ilunkamba, plus de dix millions de dollars ont été débloqués depuis mars pour la riposte, mais le coordonnateur de la lutte contre la pandémie, le docteur Jean-Jacques Muyembe, assurait lui, la semaine dernière encore, n’avoir géré que 1,5 million de dollars. C’est pourquoi l’Inspection générale des finances a été chargée de s’intéresser de près à la gestion des fonds Covid-19.

Article précédentRDC: Donald Trump appelé à démanteler le système “kleptocratique” de Joseph Kabila
Article suivantRDC: recours à la planche à billet, le gouvernement et la BCC s’engagent à respecter la règle de gestion sur base caisse

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici