RDC : la présidence a utilisé 10 millions USD au seul mois de juillet pour les rémunérations et le fonctionnement (mise au point)

1
595
Photo: Félix Tshisekedi, Président de la RD Congo

Sur un crédit voté d’environ 200 millions de dollars américains pour l’exercice budgétaire 2020, la présidence de la République n’a consommé que 56 millions de dollars américains entre janvier et début août, selon les chiffres du Plan de trésorerie, consolidés à début août disponibles au ministère des Finances, affirme un communiqué rendu public le 22 août.

Cette mise au point intervient après publication par le Ministère du Budget, des états de suivi budgétaire de juillet 2020, largement relayés par les médias.

“En réalité, le Plan de trésorerie (PTR) indique que pour le mois de juillet, la présidence de la République, n’a consommé que l’équivalent d’environ 10 millions de dollars américains soit 19 923 000.000 Francs congolais. Il y a donc un écart de plus de 7,6 millions de dollars par rapport aux montants avancés par Jeune Afrique qui ne sont jamais passés dans les livres de la présidence, mais qui figurent dans le Plan d’engagement”, a renseigné la Présidence de la République.

lire aussi-RDC : au bord de la faillite, les dépenses de la Présidence de la République et des rémunérations explosent

Qui détient la réalité des faits ?

Le Plan de trésorerie du secteur public rendu public le 4 août 2020, par le Ministère des finances pour le second semestre ne renseigne pas le volume des dépenses par secteur ni institution par institution, mais plutôt dans sa globalité. “Les chiffres présentés par la présidence de la république, viennent du tableau des opérations financières de l’Etat (TOF)”, indique une source du Ministère des finances.

Selon la loi relative aux finances public, il revient au Ministère du budget par rapport à la disponibilité des crédits, renseignée par le PTR de déterminer le plafond des engagements des dépenses par secteur. Dans ce cas de figure, on ne peut donc pas isoler le plan d’engagement budgétaire, élaboré pour une gestion rigoureuse des dépenses, et le Plan de trésorerie, qui renseigne la capacité réelle de mobilisation des recettes de l’Etat.

Même si la présidence affirme avoir utilisée 10 millions de dollars américains, pour payer les personnels et le fonctionnement, l’institution est au-delà du plafond des dépenses de la période, renseignées par le plan d’engagement budgétaire de juillet à Septembre 2020, évalué à 15 millions USD.

“Si une dépense est payée en mode d’urgence, nous procédons à la régularisation. A cette étape, nous regardons la nature, le titre et le chapitre. C’est de cette façon que certains services se trouvent avec des surconsommations, des non consommations, …”, a expliqué un expert du Ministère du budget, sous couvert d’anonymat.

Seule la loi portant reddition des comptes pourrait clore cette polémique des chiffres.

PM

Article précédentRDC: Félix Tshisekedi charge le gouvernement à organiser le service national pour l’encadrement des jeunes
Article suivantRDC: Bernard Fansaka, nouvel évêque du diocèse de Popokabaka officiellement installé

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici