RDC-lutter contre la fraude minière: le Ministre des mines propose l’installation des raffineries d’or et des entités de traitement du Coltan

1
676

Les gouverneurs du Nord-Kivu Carly Nzanzu et son collègue de l’Ituri Jean Bamanisa ont été reçu ce samedi 29 août 2020 par le ministre de mines Willy Kitobo. Leurs échanges ont tournés autour de la fraude de l’or artisanal, de Coltan et tant d’autres matières premières exploitées dans les deux provinces de la République Démocratique du Congo.

S’agissant de la province de l’Ituri, la discussion a tourné autour de la fraude de l’or artisanal, de la mauvaise gestion des périmètres miniers de SOKIMO. Ces sites font l’objet de plusieurs activités artisanales illicites, ne profitent ni à l’Etat congolais ni à la province. le conflit engendré par cette mauvaise gestion enfin, la possibilité d’ouverture de nouvelles Zones d’Exploitation Artisanale (ZEA) pour désintéresser les jeunes qui rejoignent les groupes armés.

Par contre, pour ce qui concerne la province du Nord-Kivu les échanges étaient axés sur la fraude de Coltan, qui s’est intensifiée ces derniers temps. Le conflit à répétition entre Alphamines et les creuseurs, a été également abordé, ont indiqué des sources du Ministère des Mines.

Pour pallier à ce problème, le ministre de mines Willy Kitobo propose des pistes de solutions suivantes : la création des bourses pour l’achat d’or, l’installation des raffineries d’or au Cong; le renforcement de la traçabilité du Coltan avec l’aménagement des entrepôts de l’état et l’introduction de la certification d’ARECOMS dans un bref délais ; l’identifications des sites d’exploitation artisanale non institués en ZEA ; l’installation des entités de traitement de Coltan et enfin le respect du code minier sur la limitation de nombres de ZEA à attribuer aux coopératives.

Par ailleurs, “l’aspect sécuritaire dont font face les deux provinces n’est pas à négliger pour la mise en œuvre de ces pistes afin d’améliorer la gouvernance du secteur des mines”, a souligné Willy Kitobo.

Olivier Masini

Article précédentKinshasa: le Ministre du Tourisme Yves Bunkulu associé à l’opération « Kin Bopeto »
Article suivantRDC: l’Etat envisage la production de 1.500.000 permis de conduire et espère mobiliser 90 millions USD en 2021

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici