RDC-réduction du train de vie des institutions: Albert Yuma s’interroge sur le double langage de Félix Tshisekedi

0
631

Au cours du webinaire organisé par le réseau Makutano  sous le thème “danse du franc congolais et des prix en RDC, valse  infernale ?”, dont étaient invité Albert Yuma, président de la fédération des entreprises du Congo et  Sele Yalaghuli, Ministre des finances des questions liées au budget, à la stabilité du franc congolais et  aux dépenses publiques ont été évoquées.

Evoquant la question sur l’exécution du budget. “Un budget, c’est une série de prévisions en dépenses et en recettes. Si les recettes ne rencontrent pas le niveau prévu, il faut réduire les dépenses”, a soutenu Sele Yalaghuli  ministre des Finances.

Depuis plusieurs mois, les recettes sont en diminution mais les dépenses explosent. “Cette baisse des recettes a fait grimper le ratio des rémunérations, qui consomment 90% des ressources publiques, et les réserves internationales en devises n’ont fait que baisser, privant la Banque Centrale de possibilités d’interventions” affirme le Ministre des finances.

Et d’ajouter, « si les recettes collectées ne rencontrent pas les recettes prévues, il faut un ajustement. Une gestion sur base caisse. D’où, la nécessité d’un consensus politique… ». Malheureusement, si tout le monde est d’accord sur le fait qu’il faut réduire le train de vie des institutions, très peu de personnes, y compris le gouvernement ne se sentent concernées. “L’Etat doit maîtriser ses dépenses, mais comment y arriver quand on crée chaque fois de nouvelles institutions ?” s’interroge Albert Yuma.

Au cours de la dernière réunion du conseil des ministres, le président Félix Tshisekedi a demandé au gouvernement  que l’exécution des dépenses de l’Etat soit réalisée dans le strict respect des procédures standards de la chaîne de dépense.

Le Président de la République a rappelé que la résolution adoptée récemment par le Gouvernement, relative aux mesures visant à accroître la mobilisation des recettes du Trésor Public, relève de sa détermination à veiller à ce que le Gouvernement exerce une gestion des Finances publiques optimale et rigoureuse dans le volet des recettes.

Il a encouragé les Régies Financières dans l’application stricte des mesures gouvernementales. 

Afi’du

Article précédentRDC: les voyageurs obligés de présenter une attestation médicale confirmant le résultat négatif de test à la Covid-19
Article suivantRDC: les investisseurs allemands veulent apporter leurs capitaux pour l’aboutissement du projet Inga 3

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici