DGRAD : ombrage autour de l’opération de recouvrement forcé d’une créance de 3,4 millions USD auprès de l’opérateur Orange SA

0
897

Les recettes non fiscales réalisées à fin juin 2020 se situent à 578,7 milliards de FC (285 millions USD) contre une prévision linéaire de 1 276,4 milliards de FC (630 millions USD). Ce qui dégage un taux de réalisation de 45,3%. Elles comprennent essentiellement les recettes encadrées par la DGRAD hors pétroliers producteurs.

Parmi les problèmes de la contre performance, il y a “l’interruption de la procédure en recouvrement forcé d’une créance de 6.930.682.514,46 CDF (3 422 559 USD). Une dette de la société Orange-RDC SA envers l’Etat, au titre des droits proportionnels sur augmentation de son capital social”, souligne le rapport du Ministère du budget de l’exécution de la loi de finances au premier semestre 2020.

Du côté du Ministère des PTNTIC (Postes télécommunications et Nouvelles technologies de l’information et de la communication), on confirme la difficulté à accéder à cette créance. On évoque une main noire, qui serait la cause principale du problème.

lire aussiCorruption: la RDC perd 12 millions USD par mois suite à la fraude orchestrée dans les télécommunications

Quelques miniers ont fermé

Au-delà de ce problème, le Ministère du budget évoque aussi, la licence 5G prévue dans le secteur de télécommunication qui n’a pas été vendue.

“On note la suspension des activités de certaines sociétés minières pour des raisons d’insécurité à l’Est du pays (Mutanda Mining, Twangiza Mining et Namoya Mining). Ensuite de la faible teneur de minerais, la baisse importante du prix du cobalt, et de l’inflation des principaux coûts des intrants. ”, renseigne le même rapport.

Les Recettes non fiscales probables de 2020 se situerait à 1 191,1 milliards de FC (588 millions USD), soit une régression de 53,3% par rapport à l’assignation de la Loi de finances de l’exercice 2020.

PM

Article précédentRDC: arrêt provisoire dès ce vendredi de la fourniture d’eau dans plusieurs quartiers de Kinshasa (communiqué)
Article suivantRDC : l’Asadho accuse le Ministre du budget et celui des finances d’asphyxier la mise en œuvre de l’ITIE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici