RDC-arrestation du dircab et conseiller administratif du ministre de la santé : une fuite en avant d’Eteni Longondo?

0
996

La malversation financière constatée dans la gestion des fonds fonds de la Covid19 est à la base de l’arrestation  et mise sous mandat d’arrêt provisoire (MAP) du directeur de cabinet et du conseiller administratif du ministère de la santé depuis ce samedi 26 septembre dernier.

Selon plusieurs observateurs cette interpellation du Directeur de cabinet et du Conseiller  Administratif du Ministre de la Santé , à la demande de leur propre Ministre, est une fuite  en avant et une tentative de mettre les Détournements Constatés par l ‘IGF sur le Dos des Collaborateurs.

Cette arrestation et mise sous MAP, est par ailleurs, un aveu public de la megestion qui a caractérisé le fonds Covid19, très décriée  par l’Inspection générale des finances (Igf).

lire aussi- RDC-Covid-19 : le ministère de la santé dément avoir bénéficié de l’appui financier du Fonds National de Solidarité Contre le Coronavirus

Selon la loi relative aux finances publique, le Ministre est le gestionnaire des crédits budgétaires affectés à son service. Il procèdent à l’opération d’engagement avant liquidation, ordonnancement et paiement par la banque centrale du congo. Le directeur de cabinet, moins encore le conseiller administration ont une quelconque responsabilité, au terme de ladite loi.

Il sied en outre de préciser que les gestionnaires des fonds alloués au ministre de la  santé,  est le seul  Ministre de la santé qui, du reste a  la signature de sortie des  fonds et se trouve être le gestionnaire qui devra rendre compte devant la Justice.

Rédaction

Article précédentAffaire Dig Oil Ltd: la RDC perd devant un tribunal américain, sommée de payer à la société 619 millions USD de dommages et intérêts
Article suivantRDC : le CNPAV exige l’audit externe des fonds alloués à la CENI pour l’organisation des élections de 2018

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici