RDC : Félix Tshisekedi demande aux institutions de Breton Woods de ne pas soumettre l’aide au développement à des conditionnalités

0
780

Dans son discours prononcé devant les Nations-Unies ce mardi 22 septembre à l’occasion de sa 75e Assemblée générale des Nations, le Président de la République Félix Tshisekedi désapprouve la recommandations des institutions de Breton Wood consistant à lier le financement des pays en développement aux réformes politiques.

Selon Félix Antoine Tshisekedi « toutes les mesures de soutien ou financement supplémentaire des pays en développement ne devrait être liés à aucune conditionnalité et ne devraient pas non plus imposer d’entreprendre certaines réformes de politique économique telles que des mesures d’austérité », a-t-il fait savoir.

En rappel, la République démocratique du Congo envisage un conclure un programme triennal avec le Fonds monétaire international (FMI). L’institution financière a conditionné dorénavant trois mesures correctives du programme de référence.

lire aussiRDC: le FMI demande à Félix Tshisekedi de publier les contrats signés par la MIBA et la SOKIMO

Il s’agit du maintien de la publication de tous les contrats miniers, un budget réaliste pour l’exercice 2021, la nomination du conseil d’administration de la banque centrale du Congo (BCC).

Selon le FMI, ces réformes  économiques font donc partie des exigences sine qua non pour accéder au nouveau programme de facilité élargie des crédits.

Pem

Article précédentRDC : deux ans après la révision du code minier, aucun organe de gestion des fonds locaux mise en place
Article suivantPort de Banana: F. Tshisekedi recourt à un cabinet britannique pour parachever les négociations avec l’opérateur DP World

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici