RDC: le CNPAV lance une campagne citoyenne pour réclamer l’audit des fonds alloués à la CENI

0
1014

La campagne le Congo n’est pas à vendre outille ses membres  sur la gestion des fonds alloués à la commission nationale indépendante (Ceni). Des crédits affectés pour l’organisation des élections en RDC.  Cette question fait l’objet d’un atelier de deux jours, soit du 25 au 26 septembre 2020 au centre Liloba. 

L’objectif de l’activité consiste à amener les organisations de la société civile à s’approprier des préoccupations et des avis  contenus dans le rapport de la Ceni. En plus évaluer sa gestion de fonds lui alloués par le Gouvernement sur les élections de 2018. 

Au cours de cet atelier, les participants ont été répartis en différentes thématiques. Au terme de l’activité, la deuxième phase sera le lancement de la campagne citoyenne autour de l’audit de la gestion de la commission électorale nationale indépendante pour une période allant de 2012 à 2019. 

“Malheureusement, le rapport de la Ceni déposé au parlement depuis une année et demie mais n’a jamais fait l’objet d’un débat au parlement”, déplorent les ONG. 

“En RDC, les effets de la corruption sont dévastateurs. Ils qui touchent sur les aspects de la vie sociale, scolaire, académique, culturel économique et politique du pays. En RDC, la corruption a amener d’importants changements néfastes dans le système politique. La corruption facilite l’émergence d’une classe politique d’affaire qui se livre dans les activités illégales pour subsister. Ces faits minent la démocratie, le développement social, politique et économique”, a expliqué Aaron Mukalengi représentant des mouvements citoyens membre de CNPAV. 

Pour le Congo n’est pas à ventre, cette  rencontre va permettre aux mouvements citoyens et la société civile à s’approprier les préoccupations et des avis sur la gestion de la Ceni de 2012 à 2019..  

Olivier Masini  

Article précédentRDC: Classé Kitangala comme lanceur d’alerte, le CNPAV démontre sa légèreté et peut défendre des criminels (Mise au point du FPI)
Article suivantRDC-loi des finances 2020: le gouvernement réduit les dépenses publiques à 5,7 milliards USD

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici