RDC: le géant australien Fortescue prévoit d’injecter des milliards de dollars dans les mines et l’électricité

0
1563

Reçue à Kinshasa, le 16 septembre par le gouvernement congolais, la direction du géant australien Fortescue a proposé un plan ambitieux pour le développement des projets électriques et miniers en RDC.

Fortescue Metal group qui cherche à gagner des marchés en RDC, a signé le 16 septembre, un accord avec les autorités congolaises intitulé “convention relative au développement de l’industrie verte en RDC”.  

Ce document a été signé par le président de fortescue Metal group Andrew Forrest, du ministre du plan Elysée Munembwe et enfin Eustach Muhanzi Mubembe ministre des ressources hydrauliques et de l’électricité.

Selon des sources concordantes cet accord porte sur la réalisation d’une série d’études pour des projets électriques totalisant plus de 70 gigawatts.

Ceux concernent notamment le grand Inga, qui comprend les barrages hydroélectrique d’Inga III à Inga VIII. Ils totalisent un potentiel d’environs 42.000 MW. Concernant Inga III dont le développement a été confié au consortium sino-espagnol « The Inga unified consortium », fortescue a acté avec le gouvernement de Kinshasa que si celui-ci lui reviendrait au cas où pour une raison quelconque, ces droits de développer Inga III deviendraient disponibles.

Au projet du grand Inga s’ajoute deux sites identifiés par la direction de fortescue à Pioka, à environ 160km au sud-ouest de Kinshasa et au niveau de Matadi.

Intéressé par le potentiel géothermique de la RDC, où elle souhaite mettre en œuvre des projets de plus 100MW, le géant australien planche aussi sur la construction de plusieurs turbines fluviales situées sur le fleuve Congo.

Tsieleka/Africa intelligence 

Article précédentRDC: l’entreprise chinoise WIETC/SZTC envisage de réaliser plusieurs projets d’intérêt public
Article suivantTshuapa-lutte contre le braconnage: pour avoir tué un léopard, un chasseur arrêté et transféré au TGI de Boende

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici