RDC: le Ministre des transports Didier Mazenga entame le contrôle des ports privés de Kinshasa

0
1715
Photo: Didier Mazenga, Ministre des Transports et Voies de communication dans un port privé à Kinshasa

Après la décision du conseil des Ministres visant à la fermeture des ports privés non en règle avec l’Etat, le Ministre des transports et voies de communication Didier Mazenga a effectué le jeudi 10 septembre 2020 une visite d’inspection à quelques ports privés sur le fleuve Congo, à Kinshasa. Il s’agit des ports de Nocafex (Nouvelle Compagnie Africaine d’Exportation), AVC et celui d’ANTRIAC.

“Nous demandé aux propriétaires des ports privés de coopérer avec nos agents publics et les ports, qui ne respectent pas la loi seront fermés”, a déclaré le Ministre Didier Mazenga.

Les Responsables de ces 3  ports visités sont sommés de présenter, endéans 24h, auprès de ses Services publics, les documents suivants: les attestations sur les études barométriques effectuées par la Régie de Voie Fluviale, l’autorisation de la construction du Quai, délivrée spécialement par la Direction de la Marine et quelques autres documents y afférents.

Cet assainissement vise à permettre aux ports de la Société Congolaise des Transports et des Ports (SCTP), ex-ONATRA, d’améliorer sa rentabilité.La concurrence dans ce domaine, précise les service du Ministre, entre les ports privés et publics renseigne qu’il s’observe un ralentissement des activités au niveau des ports de la SCTP.

PM

Article précédentRDC: l’Inspection Générale des Finances a commencé l’audit du dossier “Go-pass” et tient à éventrer le boa
Article suivantRDC : marché de gré à gré, cession des parts juteux de 2,3 milliards USD, la Sokimo toujours au bord de la faillite (Dossier)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici