FMI: l’allégement de la dette de 28 pays à faible revenu prolongé pour six mois supplémentaires

0
532

Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé le 2 octobre 2020 une deuxième tranche de six mois d’allégement du service de la dette pour 28 pays membres. L’initiative s’inscrit dans le cadre du Fonds de confinement et de secours en cas de catastrophe (CCRT).

Cette approbation fait suite à la première tranche de six mois (14 avril – 13 octobre 2020) approuvée le 13 avril 2020, et permet le décaissement de subventions du CCRT pour le paiement du service de la dette éligible impayé au FMI du 14 octobre 2020 au 13 avril 2021, estimé à 161 millions de DTS (227 USD).

Sous réserve de la disponibilité de ressources suffisantes dans le CCRT affirme-le communiqué du FMI, l’allégement du service de la dette pourrait être accordé pour une période totale de deux ans, jusqu’au 13 avril 2022, estimé à près de 680 millions de DTS (959 USD).

Cette nouvelle est accueillie favorablement par la RDC qui figure parmi les 28 pays les plus pauvres du monde. “Cette aide du FMI va permettre à la RDC d’alléger sa dette et de faire face à l’impact négatif de la Covid-19”, a déclaré Sele Yalaghuli, Ministère des Finances.

L’allégement du service de la dette libérera des ressources financières limitées pour les secours médicaux d’urgence vitaux et autres efforts de secours pendant que ces membres combattent l’impact de la pandémie COVID-19.

Tsieleka 

Article précédentRDC-relance du tourisme: Yves Bunkulu annonce l’appuis du gouvernement à tous ceux qui vont apporter des projets bancables
Article suivantRDC : Julien Paluku satisfait de son bilan d’une année et sept mois à la tête du Ministère de l’Industrie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici