Fonds Minier: la BCC a logé 18 millions USD mobilisés en 2019, dans 3 sous-comptes ouverts à la Rawbank, Citybank et BRI

0
715

Selon les pièces comptables de l’exercice 2019, la Banque centrale du Congo affirme avoir approvisionné le compte Fonds Minier pour les générations futures à hauteur de 18.098741,93 USD.

« Ce montant est logé dans trois sous-comptes ouverts dans des banques commerciales à Kinshasa. Il s’agit de City Bank avec un montant de 13.274.536,86 USD; la Rawbank loge 10.953,57 USD et 4.811.241,45 USD auprès de la BRI (Banque des règlements internationaux) pour le compte du système national des paiement », indique le rapport d’audit mené par le cabinet Deloitte. 

Risques de détournement

Dans ce même document, la Banque centrale du Congo ne fournit pas plus d’explication de ce qui paraît comme étant un éparpillement des recettes publique. Selon la loi relative aux finances publiques toute recette publique est logée dans le compte général du trésor, ouvert à la Banque centrale du Congo.

En outre, malgré le décret portant organisation et fonctionnement  du Fonds Minier pour les génération futures (FOMIN), une partie des recettes sont affectés à certaines dépenses, indique le rapport des auditeurs. Alors que la structure gestionnaire n’existe que sur le papier.

En juillet 2020, le Ministère des finances avait annoncé un montant d’environ 80 millions USD déjà mobilisé pour le compte des fonds Minier, depuis la la promulgation du nouveau code minier. 12 430 918 USD ont été encaissé au premier semestre 2020, souligne le rapport du Ministère du budget de septembre 2020.

PM

Article précédentRDC: développement des secteurs alternatifs: ce rôle revient au gouvernement à travers le PNSD et non à la BCC (Mukoko Samba)
Article suivantRDC-BAD: Sele Yalaghuli signe trois accords de financement d’une valeur de 142 millions Usd

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici