Noel Tshiani: Les États Financiers pour 2019 montrent que la BCC est très mal gérée

0
1087
Photo: Noel Tshiani, ancien candidat à l'élection présidentielle de 2018

La Banque Centrale du Congo (BCC) a rendu public son rapport de l’auditeur externe sur les comptes annuels de l’exercice 2019. L’audit a été mené par le cabinet Deloitte.

“Les États Financiers pour 2019 montrent que la BCC est très mal gérée. Elle n’est même pas à mesure de tenir des comptes corrects. Aucun bailleur de fonds bilatéral ou multilatéral ne peut donner des aides budgétaires au pays sachant que ces fonds seraient gérés par une telle banque”, a réagi l’ancien candidat aux dernières élections présidentielles Noel Tshiani.

Ce rapport d’audit présente plusieurs sous-comptes inactifs, mais continuent à être alimentés. Environ 33, liés au compte général du trésor avec un montant de 535 millions USD.

lire aussiRDC: un audit de la BCC découvre un solde de 535 millions USD, logé dans 33 sous-comptes

Les auditeurs renseignent aussi une créance de la RDC envers le Rwanda et le Burundi, des nombreuses transfert de la Banque centrale envers les banques commerciales. 

Toutefois, le rapport ne renseigne pas clairement les motivations de ces nombreux mouvements bancaires.

PM

Article précédentFaible transparence du secteur minier : l’Asadho appelle le FMI à ajourner la conclusion du programme triennal avec la RDC
Article suivantRDC : la société “Egal”, appartenant à l’épouse de joseph kabila ne veut pas payer la douane (IGF)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici