RDC-fixation des frais scolaires 2020-2021: la Conept satisfait de la prise en compte de la gratuité de l’éducation

0
2727
Photo: les membres de la Conept en conférence de presse à Kinshasa

Au cours d’une conférence de presse tenue ce vendredi à Kinshasa, les organisations de la société civile du secteur de l’éducation dont la coalition nationale de l’éducation pour tous (Conept) ont analysé la circulaire du ministre de l’EPST du 07 octobre dernier, fixant les frais scolaires pour l’année scolaire 2020-2021.

A cet effet, 10 points ont été trouvés positifs dans ce circulaire. Il s’agit notamment du fait pour le gouvernement de vouloir consolider et pérenniser la gratuité, la volonté de supprimer, sous toutes ses formes, les frais scolaires du cycle primaire en RDC, le caractère  contraignant de réduire les frais scolaires à fixer par les Gouverneurs des provinces sur proposition des commissions Provinciales de l’EPST, l’interdiction formelle de vente des uniformes, la suppression des frais de motivation des enseignants, des frais d’assurance scolaire…, l’interdiction formelle de refuser l’accès à l’école aux élèves en difficulté de paiement des frais scolaires.

Par ailleurs, l’ONG renseigne que les déclarations du cardinal Fridolin Ambongo sur les enseignants non catholiques est une violation de la constitution.

 » La déclaration du Cardinal faisant état de l’interdiction de travailler au sein des écoles publiques conventionnées catholiques des enseignants ne confessant pas la foi catholique viole les dispositions constitutionnelles, légales et conventionnelles régissant les libertés fondamentales publiques » , a déclaré Jacques Tshimbalanga, coordonnateur de la coalition nationale de l’éducation pour tous Conept.

Par consequent, la Conept prévient de recourir aux instances judiciaires au cas où les enseignants seraient licenciés des écoles pour non appartenance à la foi catholique comme seul motif de licenciement.

En rappel, dans une déclaration faite le week-end dernier, le cardinal Fridolin Ambongo a interdit aux enseignants ne confessant pas la foi catholique de travailler dans les écoles publiques conventionnées catholiques.

Pem

Article précédentRDC-Assemblée : le gouvernement a déposé le collectif budgétaire de l’exercice 2020
Article suivantRDC-Rentrée scolaire 2020-2021: 58.000 enseignants NU alignés à la paie du mois d’octobre

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici