RDC: les opérateurs miniers ont six mois pour démarrer la transformation des concentrés du cuivre et de Cobalt sur place

0
809

Le ministre des mines Willy Kitobo a accordé un moratoire de six mois aux miniers producteurs des hydroxydes et carbonates de Cobalt. La mesure concerne aussi les producteurs de concentrés des 3T et d’étain. A cela s’ajoute les concentrés du cuivre sulfure indique un courrier du 12 octobre, parvenu à Tsieleka.

« Le pays exige une transformation sur place. Une façon de donner aux produits marchands extraits des gites des substances minéraux du sol et sous-sol de notre pays une plus grande valeur ajoutée. C’est en travaillant sous cette forme que nous créerons plus d’emploi. Nous comptons obtenir le maximum des recettes attendues de la valorisation de nos richesses minérales par les privées », a martelé Willy Kitobo.

La décision du Ministre intervient après plusieurs réunions organisées avec les opérateurs économiques du secteur. Il permet à ce dernier de prendre des dispositions visant la transformation de ces concentrés en RDC. La dernière discussion entre les opérateurs miniers et le gouvernement date du 22 Août 2020. Les deux partis s’étaient mis d’accord pour la levée de la suspension des exportations des concentrés, dont le cuivre et l’étain. Une mesure, qui avait enflammée les deux gouverneurs de provinces minières de la RDC.

lire aussi-RDC-suspension du moratoire sur les minerais concentrés : Richard Muyej et Jacques Kyabula veulent être associés aux discussions avec les miniers

“Tout le monde s’était également mis d’accord sur l’importance de transformer en RDC les concentrés pour leur donner une valeur ajoutée et surtout dans le cas du cuivre”, révèle le courrier du Ministre des Mines.

Ce moratoire court jusqu’au mois d’avril 2021. Il permet à tous les opérateurs du secteur de se conformer au nouveau code Minier. Une loi qui oblige ce dernier à transformer tous les concentrés au pays avant l’exportation. “Il ne pourra être prolongé que sur base d’une justification d’un projet de transformation ultérieure sur place”, a indiqué Willy Kitobo.

PM

Article précédentRDC : à la demande Félix Tshisekedi le Gouverneur de la BCC a présenté le projet de création de la société nationale d’investissements
Article suivantRDC: le franc congolais connaît une dépréciation de 0,4 à 0,6% à l’indicatif, de 0,40% en parallèle

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici