RDC: l’Etat doit dépenser 31,63 milliards USD par an pour la mise en œuvre de l’Agenda 2030 (Ministère du Plan)

0
659

La mise en œuvre de l’Agenda 2030 nécessite des ressources financières et technologiques sans précédent. L’investissement minimum total requis par an est estimé à 31,63 milliards de dollars, dont 18 milliards doivent provenir des ressources étatiques. C’est ce que révèle le rapport d’examen national volontaire des Objectifs de développement durable (ODD) du Ministère du Plan.  

Les estimations récentes du Fonds Monétaire International (FMI) vont quasiment dans la même logique. La RDC, qui voit son budget 2021 réduit presque de moitié par rapport à celui de 2020, pourrait n’est pas atteindre les ODD. 

Dans les faits, le gouvernement congolais peine à augmenter sensiblement ces ressources internes et capter davantage les ressources extérieures. Fin septembre 220, l’Etat a mobilisé 2,6 milliards USD, contre les prévisions linéaires de 6,3 milliards, soit un taux d’exécution de 41,2%.

lire aussi-RDC-ODD: Pauvreté et sécurité alimentaire, le gouvernement a encore 10 ans pour changer la tendance (Rapport)

En moyenne annuelle, le gouvernement collecte environ 4,5 milliards USD, si on s’en tient au dernier rapport de la Banque centrale du congo de 2019.

Pourtant, la réussite de l’Agenda 2030 n’est possible dès lors que le design institutionnel défini dans la constitution est respecté. La caisse nationale de péréquation, censée relever le niveau du développement des provinces peine à fonctionner. Ceci empêche donc la concrétisation des ODD au niveau provincial. Il y a donc lieu de rendre vraiment effectif la décentralisation pour espérer faire davantage dans l’atteinte des ODD.

PM

Article précédentRDC-ODD: Pauvreté et sécurité alimentaire, le gouvernement a encore 10 ans pour changer la tendance (Rapport)
Article suivantRDC: la cour constitutionnelle affiche complet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici