RDC-Tshisekedi à propos de l’Etat de droit: sa mise en œuvre énerve certains nostalgiques, habitués à l’impunité et au traitement de faveur

0
705
Photo: Félix Tshisekedi, Président de la RD Congo

Dans son adresse à la nation le vendredi 23 octobre, Félix Tshisekedi a rappelé à ses partenaires du Front commun pour le Congo (FCC), l’importance de sa lutte contre l’impunité. 

“L’état de droit que nous voulons vient d’être conforté par la prestation de serment des trois juges constitutionnels. Ces derniers vont désormais assurer le fonctionnement régulier de la dite cour”, a-t-il souligné.

Cependant ses partenaires continuent à contester la régularité des ordonnances de nomination de ces trois juges constitutionnels. Les cadres du FCC ont même déclaré jeudi dernier, après leurs absence à la cérémonie de prestation de serment, ne plus avoir confiance à cette haute juridiction. 

“L’Etat de droit est un programme politique coulé dans un programme du gouvernement, tel que adopté par le parlement. Sa mise en œuvre énerve certains nostalgiques, habitué à l’impunité et au traitement de faveur”, a rappelé le Président de la république. 

L’acte d’installation de ces trois juges est apparu comme affront aux yeux de joseph kabila. Suite à ce bras de fer observé depuis plusieurs semaines, Félix Tshisekedi a décidé d’ouvrir des négociations pour créer une union sacrée.

Tsieleka

Article précédentRDC/Crise entre le FCC-CACH: Voici les 8 points de divergence, qui énervent Félix Tshisekedi
Article suivantTanganyika-modernisation du port de kalemie: le FPI et l’entreprise Ghezouba fixent la durée des travaux à 33 mois

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici