[Exclusif] Kasaï-Oriental: les enquêteurs ont trouvé seulement 353 USD et 198.000 francs congolais dans la caisse de la régie financière provinciale

0
1300

La situation financière du Kasaï-Oriental est au rouge. Selon un rapport d’enquête parlementaire de septembre 2020 que Tsieleka consulté, les fonds mobilisé par la Direction provinciale des recettes (DGRKOR) sont détournés. La régie financière provinciale est carrément abandonné par le gouverneur.

Après billetage, la caisse de la DGRKOR a présenté la situation suivante 353 USD et 198.000 francs congolais”, souligne le rapport.

En ce qui concerne la tenue de la comptabilité de la régie financière, la mission parlementaire révèle que la DGRKOR ne clôture pas la caisse ni par arrêt, ni par un procès verbal avec billetage. Elle dispose d’un vieux coffre-fort non sécurisé.

Une comptabilité opaque

Par ailleurs, la DGRKOR dispose de deux comptes bancaires. L’un ouvert auprès de la Rawbank et l’autre à la BCDC.

lire aussi- [Exclusif] RDC : Maweja Muteba et les 12 comptes bancaires fictifs du Kasaï-Oriental (Tome 1) 

“Les extraits bancaires sont placés en pèle mêle dans une farde chemise; des informations financières enregistrées dans un seul registre où l’on retrouve les francs congolais et le Dollars américains, les libellé des mouvements des fonds ne sont pas explicatifs, les frais bancaires de gestion retenus par la banque ne sont pas enregistré par la tenancière du livre”, affirme les enquêteurs.

La situation a appauvrit d’avantage le personnel de l’administration. « Les agents vivent des cadeaux des contribuables, suite à un salaire bas, manque de visibilité de la DGRKOR, faible couverture dans le recouvrement,… ».

Des fonds emportés

La commission parlementaire a aussi constaté le détournement, en 2018, des recettes annuelles de l’impôt sur les véhicules de l’ordre de 772.142.582 FC, soit l’équivalant 346.753 au taux de de 1500 FC. Le rapport comme auteur Ilunga Kabilekedi alias Muambi.

Dans un protocole d’accord signé avec l’ancien gouverneur Ngoy Kasanji, Ilunga Kabilekedi devrait récuperér à la source sa prime de 10% calculée par lui-même, dans le cadre de service rendu à la province.

« La commission parlementaire considère ce protocole d’accord entre la province et un individu comme source d’un emploi désordonnée, irrégulier, illégal et sans profit pour la province ».

Ce rapport est à la base du bras de fer observé ces derniers jours entre le gouverneur et l’assemblée provinciale. 

PM

Article précédentKasaï-Oriental: le siège de l’assemblée provinciale scellé, Kankonde convoque le président et son adjoint à Kinshasa
Article suivantRDC-électricité: Mise en service du Groupe 4 d’INGA 2, à l’arrêt depuis le début du mois d’octobre

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici