RDC: la délocalisation de l’Etat-major général des FARDC se justifie par la vétusté du bâtiment (Gén. Kasonga)

0
665
Photo: Général Léon-Richard Kasonga, porte-parole des FARDC

Dans un point de presse organisé ce jeudi par les Forces Armées de la RDCongo (FARDC), le général major Léon-Richard Kasonga, porte-parole des FARDC, affirme que la délocalisation de l’état-major général du camp Tshatshi se justifie par la “vétusté du bâtiment actuel ainsi que le nombre de plus en plus important des cadres qui manquent des bureaux”.  

Le porte-parole des FARDC condamne par ailleurs la campagne de diabolisation contre les éléments au front.

S’il est vrai que le bâtiment de camp Tshatshi ne peut contenir le nombre important des cadres, il est toutefois curieux que l’État-major soit délocalisé camp Kokolo dans “un bâtiment encore moins spacieux que le mont Ngaliema”, le reconnaît le général major Léon-Richard Kasonga.

Afi’du

Article précédentRDC-Affaire passeport : le CNPAV regrette que le Gouvernement continue à entretenir l’opacité dans le choix du fournisseur
Article suivantRDC- « tourisme scolaire »: Yves Bunkulu sollicite l’adhésion de ses pairs pour la mise en œuvre du programme

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici