ARU: la population refuse de payer les Impôts et taxes suite à la dégradation des routes

0
928

Après l’expiration le 1er décembre dernier de l’ultimatum adressé au gouverneur Jean Bamanisa Saidi, concernant la dégradation de plusieurs axes routiers, les forces vives du territoire d’Aru ont lancé depuis jeudi dernier des actions de protestation.

Ces acteurs de la société civile ont appelé la population locale à démanteler tous les postes de perception de la Direction générale des recettes de la province de l’Ituri, DGRPI sur l’ensemble de ce territoire situé à l’extrême nord-est de la RDC, à la frontière avec l’Ouganda et le Soudan du Sud.

Face à cette situation, Jean Claude Draza Atsule, député national élu de cette contrée, appelle le gouvernement provincial de l’Ituri à s’assumer. “Le gouvernement provincial doit urgemment lancer les travaux de réhabilitation de la route allant de Kengezi-base à Ngote, c’est cela qui va apaiser les tensions.

Une délégation conduite par Janvier Egudra, ministre provincial de l’Economie et Finances a été dépêchée sur le lieu pour tenter d’apaiser la tension.

Dans ces manifestations, 4 jeunes arrêtés le 1er décembre par la police, ont été relâchés après avoir été auditionnés par le parquet.

Tsieleka

Article précédentRDC-fraude fiscale à Vodacom: Selon l’Igf, il s’agit d’un dossier judiciaire
Article suivantRDC : le cadre de concertation de la société civile apporte son soutien à l’Union sacrée de la nation

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici