Ituri: le projet d’édit budgétaire 2021 évalué à plus de 197 milliards de FC

0
801

Le projet de budget pour l’exercice 2021 de la province de l’Ituri vient d’être jugé recevable par l’assemblée provinciale de cette province. C’était au cours d’une plénière tenue ce mardi 15 décembre 2020. Le document a donc été renvoyé à la commission économique et financière pour une lecture approfondie avant son adoption prochaine.

Au sortir de la salle, le gouverneur de province a indiqué à buniaactualite.com que ce projet d’édit budgétaire est évalué en recettes comme en dépenses à 197.474.361.193,23 francs congolais, se penchera sur la sécurité, la stabilisation et les infrastructures.

Ce budget connaît, il faut le noter, une régression par rapport à celui de l’année 2020 qui était évalué à environ 239 milliards de francs congolais.

“Nous devons mettre l’accent pour que dans le programme que nous sommes en train de mettre en place à côté du DDRC, le programme de réinsertion, réintégration communautaire et développement puisse se faire”, a indiqué Jean Bamanisa Saidi.

Bamanisa rassure

Le chef de l’exécutif provincial a en outre rassuré quant à la bonne gestion des recettes, avant de condamner les différents mouvements de grève et d’incivisme fiscal observés ça et là à travers la province.

“L’argent que nous récoltons ici est insuffisant, mais nous voulons faire quelque chose avec. Ceux qui lancent l’incivisme fiscal sont ceux qui participent à détourner l’argent de la DGRPI et sont contre leurs frères, contre la population italienne. L’incivisme fiscal n’est pas une solution, au contraire il plonge la province dans de sérieux problèmes”, a-t-il déclaré.

La semaine dernière, ce projet d’édit avait été rejeté par 4 groupes parlementaires sur les 6 que compte l’assemblée provinciale de l’Ituri, le jugeant irréaliste. Les divergences entre l’exécutif provincial et l’organe délibérant avaient été aplanies à l’issue d’une séance à huis clos tenue entre les deux institutions le même jour.

Tsieleka

Article précédentRDC: deux agents de l’APLC ont “frauduleusement” perçu une caution de 30.000 USD auprès d’access bank le 10 décembre à 21h
Article suivantRDC: le gouvernement renforce les mesures pour lutter contre la deuxième vague de Covid-19

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici