Moïse Katumbi: les caisses de l’Etat sont vides, on ne peut pas se permettre d’organiser les élections anticipées

0
490
Photo: Moïse Katumbi, président du parti politique Ensemble pour la République

Moïse Katumbi, président du parti politique Ensemble pour la République a donné son point de vue sur la demande d’une partie de la classe politique, qui demandent l’organisation des élections anticipées, dans le but de mettre fin à la crise politique que traverse la RDC.

“Je ne crois pas à des élections anticipées. Il y a eu un mandat de Cinq et les caisses de l’Etat sont vides. On ne peut pas se le permettre d’avoir des élections au détriment de la population congolaise”, a-t-il souligné sur Radio France Internationale (RFI), ce dimanche 13 décembre.

Pour lui, il faut commencer par stabiliser le pays, réformer la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), la Cour Constitutionnelle et la loi électorale.

Tsieleka

Article précédentRDC: le mentorship reste la meilleure méthode pour réussir dans le monde d’affaires, explique le jeune entrepreneur Josué Nsangi
Article suivantRDC-corruption: le DG de Transco, Blackson Bongi convoqué ce lundi au Parquet Général de Matete

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici