RDC: deux agents de la DGI arrêtés pour détournement de plus de 100 millions USD

1
1629

Dans un communiqué publié le mercredi 9 décembre, la Police judiciaire des parquets annonce des poursuites contre MM. Walence Radjabu Djuma et Delphin Iyonda pour corruption.

Ces deux agents ont refusé de traiter “volontairement” et dans les délais légaux, le dossier fiscal de Vodacom Congo, dont le directeur financier est sous mandat d’arrêt provisoire au Parquet général, près la Cour d’appel de la Gombe.  “Leur refus de traiter le dossier Vodacom a fait perdre au Trésor public plusieurs milliers de dollars de recettes pour les exercices 2014, 2015 et 2016”, affirme le communiqué du parquet.

Si pour ces trois années le montant exact n’est pas communiqué, l’inspection générale des finances (IGF) indique que pour 2017, le manque à gagner est établi à plus ou moins 100 millions USD.

des habitués dans la mafia

Outre le dossier Vodacom, MM. Walende Radjabu et Delphin Iyonda ont aussi falsifié des dossiers de comptabilité pour plusieurs entreprises, dont Kibali Gold Mine (KGM) et la Société d’exploitation de Kipoi (SEK).

En 2015 par exemple, KGM qui produit de l’or a signalé un bénéfice imposable nul à la DGI. Mais la maison mère donne un bénéfice de plus de 358 millions USD.

Pour la SEK, elle a prétendu n’avoir rien produit et rien vendu en 2014, alors que les chiffres d’affaires pour cette même année étaient de plus de 57 millions USD.

M. Wallence Radjabu est chef de bureau Contrôle à la Division contrôle fiscal de grandes entreprises. Delphin Iyonda est lui vérificateur polyvalent.

Rédaction

Article précédentRDC: Congo Challenge de Matata Ponyo décroche un marché de 2 millions de dollars
Article suivantRDC-développement du Grand-Kasaï: après négociation avec les égyptiens, le FPI obtient le financement de 4 projets

1 COMMENTAIRE

  1. Et comment expliquez vous que des individus aient détournés de l’argent du contribuable durant plus de 6ans sous la barbe de l’autorité étatique sans que celle ci ne rende compte? On nous prend pour des débiles ou quoi? C’est claire que les autorités du pays y sont impliquées jusqu’au cou.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici