RDC : le gouvernement dote la CVM d’une drague de 4.000 m3, espère booster le trafic entre Banana et Matadi

0
1110
Photo: La nouvelle drague de la CVM

La liesse a été totale au chantier naval de la Congolaise des Voies Maritimes ce mercredi à Boma, à l’occasion de la réception officielle par le Premier Ministre Sylvestre Ilunga de la nouvelle drague acquise par la CVM.  La nouvelle drague Manzanillo II vient faire renaître de l’espoir auprès des agents et cadres de cette entreprise du portefeuille.

Pendant près de quatre décennies la CVM a marché à vue par manque d’outils de production devenus obsolètes. Au-delà du fait que cette drague vient relancer les activités, il faut savoir que le plus dur commence. Car l’entretien de cette drague s’ajoute sur un budget d’exploitation déficitaire qui accuse bientôt 30 mois d’arriérés”, a déclaré le président de la délégation Syndicale de la CVM.

Achetée en Argentine, Manzanillo a coûté 10 millions USD. Le Fonds de Promotion de l’Industrie a financé l’acquisition de cette drague à hauteur de 5 millions, soit 50% de l’enveloppe totale.

Le Fonds de Promotion de l’Industrie se réjouit d’avoir contribué grâce à son financement à la relance de cette société qui pendant des années, n’a pas su répondre efficacement à la mission lui assignée, suite à l’obsolescence de ses outils de travail”, a dit Boniface Kasembe le Directeur Général Adjoint du FPI.

Un début de solution pour les travaux de dragage

L’entretien du chenal  entre Banana et Matadi revêt une importance majeure compte tenu de son impact sur la situation économique et sociale du pays. 

Cette drague est un début de solution à la problématique du renouvellement de l’outil de production de la CVM. Elle permettra à la CVM de réaliser avec son propre matériel sa mission à moindre coût au profit de l’économie nationale.  Les travaux de dragage du bief maritime vont contribuer à l’augmentation de la capacité et des volumes du trafic aux ports. Ce qui aura comme effet, la baisse des prix des produits de premières nécessités puisque les importateurs n’auront plus à payer les frais de transbordement”, a indiqué Tusse, directeur général de la CVM.

Cette drague a été construite à saint Nazaire  en France, en 1988 pour la société Mexicaine de dragage avant d’être revendue en Argentine. Manzanillo totalise à ce jour 32 ans d’âge. Elle a une capacité de 4.000 m3, contrairement aux anciennes dragues de la CVM qui n’avait que 1.300 m3.

Afi’du envoyé spécial à Boma

Article précédentRDC: le taux d’électrification des zones rurales est de 1% (Rapport)
Article suivantRDC: hausse de 35,9% du nombre des enseignants en charge de l’Etat (Budget 2021)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici