RDC: le gouvernement envisage la baisse des importations du blé pour valoriser la production locale du manioc

0
1230

Le ministère de l’Industrie Julien Paluku tient à la valorisation des produits locaux pour relancer l’économie de la République démocratique du Congo. Plusieurs pistes sont explorées dans la perspective de l’industrialisation de la filière manioc, dont l’objectif serait de réduire l’importation du blé dans les boulangeries locales.

La question a été évoquée jeudi 3 décembre 2020 à Kinshasa avec Philippe Ngwala Malemba, conseiller spécial du chef de l’Etat et coordonnateur de la Cellule d’appui au programme d’urgence intégré de développement communautaire (CAPUIDC) .

“Le ministre de l’Industrie vient de signer une norme qui va être publiée bientôt dans le journal officiel…On va réduire l’importation du blé d’un certain pourcentage, ce qui fera qu’il y aura beaucoup de revenus qui vont être injectés dans l’économie nationale”, a expliqué Philippe Ngwala. 

Le conseiller spécial du chef de l’Etat a saisi pour indiquer que plus de 400 millions de dollars américains seront générés par la filière manioc en RDC dans la panification.

Le manioc bientôt dans les boulangeries

La norme signée par le ministre de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya prévoit l’utilisation au seuil minimum de 5% de farine panifiable à base du manioc pour la boulangerie et 10 % pour la pâtisserie. 

“Cette norme sera bientôt publiée dans le journal officiel”, indique le Ministère de l’Industrie.

Selon une étude  de l’Institut National pour l’Etude et la Recherche Agronomique (INERA), la République Démocratique du Congo est le troisième pays parmi les six plus grands producteurs du manioc dans le monde et le deuxième en Afrique après le Nigeria. Avec sa production de 15 Million de tonne par an, la consommation humaine du manioc en RDC est la plus élevée au monde. Un Congolais consomme en moyenne 453 kg de racines fraîches par an, soit 145 kg de farine de manioc.  

PM

Article précédentRDC: l’Assemblée Nationale vote ce jeudi le projet de loi de finances 2021
Article suivantRDC: le projet de loi de finances 2021 adopté à l’Assemblée Nationale

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici