RDC: l’ODEP propose 5 pistes pour une meilleure prise en charge des dépenses de la Covid-19

0
654

Face à l’ampleur de la deuxième vague de coronavirus en République démocratique du Congo, l’Observatoire de la dépense demande au gouvernement la mise en œuvre des réformes des finances publiques pour faire face aux dépenses de la pandémie.

“Depuis le 10 mars 2020, le cumul des cas est de 15.495, le cumul de décès est de 370 et 13.447 guéris en date du 20 Décembre 2020”, souligne le communiqué de l’ONG parvenu à Tieleka ce mardi 22 décembre 2020.

Pour lier l’acte à la parole l’ODEP demande au gouvernement de mettre en exergue cinq pistes de solution pour éviter le pire au pays, suite à la faible mobilisation des recettes, dont voici le teneur: 

1. La lutte contre les coulages des recettes donc un encadrement très contraignants des régies financières par une surveillance au quotidien des Institutions Supérieures de Contrôle dont la Cour des Comptes et de l’Inspection Générale des Finances ; 

2. La réhabilitation de tous les contrôles administratifs, juridictionnels et parlementaires. Il faut doter tous ces instruments d’encadrements des finances publiques des moyens matériels, humains et financiers conséquents pour sécuriser la mobilisation des recettes publiques ; 

3. Il faut mettre fin aux exonérations fantaisistes en revisitant tous les régimes fiscaux d’exception et placer toutes les exonérations sous surveillance et contrôle de la Cour des Comptes et de l’Inspection Générale des Finances ; 4. Il faut une bonne collaboration entre l’APLC et les autres acteurs de la lutte contre la corruption notamment le pouvoir judiciaire, les Institutions étatiques de la lutte, la Société Civile et le secteur privé ; 

5. Il faut notamment réduire drastiquement le train de vie de l’Etat, réduire de 80% la taille du cabinet du Président de la République, du Premier ministre et des ministres. Il faut dépouiller la Présidence de la République de toutes ces cellules qui l’entourent dont les activités relèvent des Ministères notamment l’Agriculture, les Infrastructures, l’Énergie, etc… Il faut récupérer toutes les dépenses obscures inscrites au budget en faveur de la riposte contre la Covid19 : frais de recherche, frais d’interventions économiques et sociales, etc.

Tsieleka

Article précédentRDC : la Conférence des gouverneurs des provinces va se tenir du 28 au 29 décembre 2020 à Kinshasa
Article suivantRDC: le passeport vendu à 190 USD à Bukavu et 145 USD à Kindu, en violation du prix officiel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici