RDC: Tshisekedi annonce ce dimanche 6 décembre les conclusions des consultations nationales

0
873
Photo: Félix Tshisekedi, Président de la RDC

Après avoir consulté sa population, le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi va s’exprimer ce dimanche 6 décembre 2020, pour annoncer les conclusions des consultations nationales qu’il a mené pendant 3 semaines, a indiqué Vendredi 4 décembre son porte parole Kasongo Mwema Yamba Y’amba. Plusieurs personnalités politiques et de forces vives de la nation ont été consultées par le Chef de l’Etat.

Dans l’opinion les avis divergent. Si certains congolais ne jurent que sur le divorce du mariage FCC-CACH qu’ils qualifient de contre nature d’autres demandent au Président de la République de faire un discours conciliant qui doit sauver la coalition afin d’éviter l’implosion du pays. 

Entre-temps, la marche du pays est arrêtée, l’économie ne marche pas, les conseils des ministres ne se tiennent plus depuis six semaines. D’un côté, faire tomber le bureau de l’assemblée nationale dirigée par Jeanine Mabunda reste une priorité. A l’opposé, les investissements publics sont à l’arrêt. Le Coronavirus refait surface, et le commun de mortel n’est plus l’affaire des dirigeants du pays. Tous cherchent à se positionner par rapport aux élections de 2023.

lire aussiRDC/Covid-19 : faute de financement certains hôpitaux exigent une caution de 6000 USD avant d’admettre les malades

l’ONU appelle au dialogue

Du côté des Nations unies l’inquiétude est palpable. Antonio Guterres, son secrétaire général, appelle au dialogue entre les partenaires de la coalition. En début de semaine Félix Tshisekedi a rencontré les forces de défense et de sécurité, leur demandant de se comporter en républicains, après les grandes décisions qui seront annoncées.

Ce samedi, son partenaire l’ancien président Joseph Kabila est attendu en grande pompe à Lubumbashi, dans la province minière du Haut-Katanga où ce dernier pourrait suivre à la télévision ces grandes annonces. Un repli stratégique, analysent certains experts.

Depuis la nomination et le serment des trois juges constitutionnels en octobre, la coalition au pouvoir patauge. Lors de son adresse à la nation le 2 novembre dernier, Félix-Antoine Tshisekedi avait promis de n’exclure aucun cas de figure. 

Olivier Masini  

Article précédentRDC: le projet de loi de finances 2021 adopté à l’Assemblée Nationale
Article suivantRDC : Un collectif d’ONG appelle le gouvernement à définir les règles de gestion de la redevance minière versée aux provinces et ETD

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici