RDC: une jeep TXL et 5000 USD proposés aux députés pour renverser le bureau Mabunda

0
1807

Les accusations de corruption continuent d’être enregistrées à la veille de l’examen de la pétition initiée contre le bureau de l’Assemblée Nationale dirigée par Jeanine Mabunda. 

“Les députés du Front Commun pour le Congo (FCC) dénoncent la corruption à ciel ouvert de l’UDPS ce soir, qui leur propose 5.000 usd chacun et la promesse écrite d’une Jeep TXL. Les caisses de l’Etat saignent. Les constants, loyaux et fidèles députés nationaux FCC resserrent leurs rangs. Ils restent majoritaires à l’Assemblée Nationale et entendent le prouver de la plus bonne manière. UDPS doit rehausser à 50.000 USD le montant de corruption !”, indique Constant Mutamba, président du parti politique NOGEC et membre du FCC de Joseph Kabila. 

Du côté de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), on rejette en bloc ces allégations de corruption. “La pétition répond au besoin du changement voulu par le peuple”, ajoute la même source.

lire aussi-RDC-Assemblée nationale: s’achemine-t-on vers la fin du bureau Mabunda?

“Ces accusations de corruption sont une pratique courante au parlement de la RDC. Sous Joseph kabila, a chaque vote d’une motion de défiance, de l’argent était distribué aux députés dans le but de bloquer le contrôle parlementaire”, indiquent certains agents de l’assemblée nationale à Tsieleka. 

A quelques heures de la plénière convoquée pour débattre de la pétition, la tension monte entre les deux. Mercredi 9 décembre 2020 à Kinshasa, 297 députés signataires et non signataires des pétitions ont réitéré leur soutien à la nouvelle coalition “Union Sacrée”.

Valery Bakutweni

Article précédentRDC : le cadre de concertation de la société civile apporte son soutien à l’Union sacrée de la nation
Article suivantKasaï-Oriental: le CODESCI appelle à l’examen rapide du projet d’édit budgétaire 2021

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici