Transco: la cérémonie de mise en circulation d’un lot de 50 nouveaux bus Volvo tourne au vinaigre

0
1329
Photo: bus de marque Volvo de la société Transco

Le comité de gestion de la société Transco a tenté par deux fois de mettre en circulation quelques bus, de marque Volvo, récemment achetés par le gouvernement. La dernière tentative date de dimanche, 27 décembre 2020. Une cérémonie à laquelle le Ministre national de transport est venu procéder au lancement de 50 Bus au Quartier 1 de la commune de MASINA. 

Selon les agents de la société, la cérémonie a tourné au vinaigre. Le Directeur général intérimaire Blackson Bongi ne s’est pas présenté. Pourtant, le ministre des transports  Didier Mazenga et son équipe étaient déjà sur le lieu. 

“La présidence a donné l’ordre que ces Bus ne soient pas mis en circulation. On doit attendre l’ouverture des sauts-de-mouton, qui interviendra le 31 décembre. C’est le Chef de l’Etat lui-même, qui va présider la cérémonie”, a poursuivi la même source.

Et d’ajouter, “nous appelons le Président de la République à ne pas laisser ces nouveaux Bus entre les mains de ce comité de gestion qui a  quasiment par la mauvaise gestion immobilisé presque tous les 500 anciens BUS/Mercedes”.

lire aussiRDC: le DG de Transco refuse de répondre à l’invitation du parquet sous prétexte qu’il serait membre donateur de la Fondation Denise Nyakeru (ODEP)

Du coup tous les 50 bus sont retournés en cascade au dépôt 1 Masina/SIFORCO. Même le Ministre est rentré chez lui. “15 bus doivent desservir la ligne Kingasani-Commerce, 7 quartier 1 masina-Royal, 7 Quartier 3-Gambela, 6 Rond point Ngaba-Fonction publique, 4 pétro Congo-Zando, 6 Mikondo-Sabena, 5 Pont Matete-Gare centrale”, indique la note technique de la société que tsieleka a consulté.

Entre-temps, le Directeur général intérimaire et le Directeur administratif et financier sont dans le collimateur de la Justice. Le premier est en cavale et le second est sous mandat d’arrêt provisoire à la prison centrale de Makala à Kinshasa pour mégestion de la société Transco.

Tsieleka

Article précédentRDC: la Banque Centrale modernise le système national de paiement
Article suivantRDC: la deuxième conférence des gouverneurs sous Tshisekedi tenue dans un contexte d’extrême pauvreté des provinces

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici