RDC: Acaj alerte sur un transfert frauduleux de 939 millions CDF de la BCC vers FBN Bank et Ecobank

0
720

L’association congolaise pour l’accès à la Justice a, à travers une lettre adressée au Vice-premier Ministre chargé du Budget ce jeudi 28 janvier, alerté l’opinion sur un détournement des deniers publics sous la couverture des primes illégales.    

A en croire Georges Kapiamba, des OPI de l’ordre de 526 235 000 CDF et 413 584 500 CDF seraient déjà payés par la direction des opérations bancaires et des marchés de la Banque Centrale du Congo. Ce fonds serait transféré vers des comptes ouverts à Fbn Bank et Ecobank. 

L’Acaj exhorte en outre le Ministre du budget à faire suspendre en urgence le paiement des dits OPI en attendant les conclusions qu’elle recommande à l’Igf sur notamment le fondement légal et leur régularité.

Aussitôt alertée par ces révélations de l’Acaj, la Vice-primature du Budget a réagi par l’entremise de sa cellule de communication via une mission au point signée par Michel Isako, attaché de presse principal.

“Les accusations d’Acaj ont été faites sans vérification préalable à la source, car il s’agit plutôt des primes payées aux agents et fonctionnaires du ministère du Budget par voie bancaire”, note Michel Isako.

Et de poursuivre, “il n’y a donc pas eu détournement, il ya eu simplement précipitation dans la livraison d’une information non vérifiée, dans le souci de nuire”.

Par ailleurs, la cellule de communication de la vice-primature du Budget informe l’opinion de la disponibilité de Mayo Mambeke à recevoir l’Acaj pour les plus amples renseignements à cet égard.

Gloire Mayola

Article précédentKwilu: début de réhabilitation de la route Mongata-Bandundu
Article suivantRDC : le premier ministre notifié de la déchéance de son gouvernement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici