RDC: bientôt l’aéroport international de N’djili aura son wifi gratuit, grâce aux recettes collectées par le RAM

0
1267

Le Président de l’ARPTC Christian Katende a effectué une visite d’inspection ce samedi 16 janvier 2021 à l’aéroport international de N’djili accompagné d’une équipe des techniciens. Le but de cette visite est de faire une étude de faisabilité  avant d’installer les hostpost Wi-Fi gratuit pour permettre aux voyageurs de bénéficier de l’internet à haut débit.

Sur place, c’est le Directeur technique de la de la RVA qui a guidé la délégation pour permettre à l’équipe d’analyser sur quelle étendue sera déployé le chemin de câble qui couvrira l’espace aéroportuaire, les points d’accès dans différentes salles. 

« Le projet que nous avons est de promouvoir l’inclusion numérique, rendre l’internet plus accessible, faciliter l’utilisation du numérique au public. Nous avons fait une visite pour voir les différents espaces à couvrir, dans la semaine à venir on verra comment capitaliser l’internet sur place afin qu’avant la fin du mois ce soit opérationnel « , a déclaré Christian Katende, Président de l’ARPTC.

Sur place, les experts ont visités les endroits ci-après : les   différents salons VIP; le salon VIP commercial, le salon officiel, le salon diplomatique, les hall arrivée et départ national, le Hall départ international, la salle de retrait bagages, l’entrée aérogare national, l’entrée de magasin,  entrée passager national, la migration nationale, la salle d’embarquement, la zone tout bagage partie nationale toute destination, hall arrivée internationale, le salon VIP arrivée, la salle enregistrement passager international, la salle d’embarquement internationale, la zone de travail, zone passager, zone compagnies, le poste de contrôle et surveillance et local technique pour loger le serveur etc.

“Nous attendons de l’ARPTC une connexion disponible, stable, continue et régulière qui marquera la différence avec les autres”, a indiqué, le Directeur Technique de la RVA.

L’objectif fixé pour cette année est que 26 sites soient dotés de hotspots wifi gratuit dont l’université de Lubumbashi l’université de Kisangani seront parmi les bénéficiaires.

Rappelons que la semaine dernière à Kinshasa, quelques organisations de la société civile et mouvements citoyens avaient marché pour dénoncer le paiement de la taxe des téléphones mobiles proposé  par le ministre Augustin Kibassa Maliba.

Olivier Masini

Article précédentExportation frauduleuse des minerais « 3T »: la RDC demande à l’UE des sanctions à l’encontre des pays de transit ou non producteur
Article suivantIturi: les mototaxis obligées de payer 50 dollars à l’état pour l’obtention d’une plaque minéralogique, le casque et le gilet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici