RDC: le soutien de l’Acaj au projet “YABISO” de Dan Gertler dénoncé par d’autres organisations de la société civile

0
704

Dans un communiqué signé par son Chargé de communication Mme Yvette Mundi, l’ACAJ encourage le projet “YABISO”, initié par l’homme d’affaires Dan Gertler.  L’ACAJ qualifie cette initiative d’un projet innovant  qui permettrait à tout ressortissant de la RDC qui le souhaite de participer au futur flux de redevance acquis par « YABISO ».

ACAJ recommande au gouvernement d’accompagner ce projet dont l’intention  dévoilée permet  d’entreprendre autrement, en encourageant l’esprit collaboratif, en distribuant les richesses minières aux fins d’agir in fine pour le bien commun.

La position prise par l’ONG ACAJ a suscité des réactions d’autres organisations de défense de droits de l’homme. “Longtemps défenseur de l’impunité avec son association Acaj,  Georges Kapiamba soutient Dan Gertler au nouveau projet « Ya biso » malgré les sanctions du Trésor américain, pillage des ressources minières au sacrifice des vies humaines…  Dan gertlerGertler a le premier devoir de collaborer avec la justice et d’expliquer aux citoyens des graves accusations de blanchiment des capitaux ayant conduit aux sanctions qui pèsent sur lui, avant de prétendre innover dans le même secteur incriminé Milliardaire sans aucun projet social de référence en RDC. Le Président TSHISEKEDI devrait exiger un audit de ses sociétés minières, en rapport avec les sanctions américaines”, réagit Me Tshiswaka Masoka Hubert Directeur Général de l’IRDH.

Concernant la participation des congolais au futur flux de redevance acquis par « YABISO » défendu par Acaj, « Combien de congolais normaux peuvent souscrire à ce projet? Ça risque d’être les mêmes personnes qui font déjà main basse sur les richesses nationales. Surtout après avoir dénoncé la créance de Dan Gertler sur la Gécamines. Qu’est ce qui a changé depuis en l’absence d’un procès? L’homme d’affaires sulfureux s’est-il amendé? Comment?», s’interroge un autre congolais.

Dans un communiqué publié il y a quelques jours, les équipes de milliardaire affirment que Yabiso est un projet interdit d’accès aux politiciens, sociétés et régulateurs.

Afi’du 

Article précédentRDC: la SCTP accède à une créance de 207 millions USD auprès de la Rawbank pour la relancer de ses activités
Article suivantRDC: Transco annonce la réception du troisième lot de 110 nouveaux bus le 26 janvier

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici