RDC : l’OCC s’engage à œuvrer pour la sécurité économique et de la santé de la population, au cours de l’exercice 2021

0
603
Photo: Le Ministre du Commerce extérieur et le DG de l'OCC après signature du contrat de performance

L’Office Congolais de Contrôle et le Ministère du Commerce Extérieur de la République Démocratique du Congo ont signé un Contrat de Performance pour un contrôle qualité, assurer la sécurité économique et de la santé de la population au cours de l’exercice 2021. La cérémonie s’est déroulée Jeudi 14 janvier à l’hôtel Béatrice de Kinshasa Gombe.

Les débuts de l’année 2021 sont  marqués pour l’OCC par les faits positifs majeurs suivants : « (1) la dématérialisation progressive des documents qui sanctionnent les prestations de l’Office dans le circuit du commerce extérieur ; (2) la migration progressive de l’inspection avant embarquement traditionnelle vers le renforcement de la Vérification de la conformité (VOC), basée notamment sur l’analyse et la gestion des risques à l’importation ainsi que la mise en place de Routings de contrôle ; (3) le développement des initiatives en vue d’une contribution accrue à l’amélioration du climat des affaires et l’intégration régionale de l’Office Congolais de Contrôle, avec notamment des techniques innovantes et de nouvelles procédures de contrôle ; (4) la signature et/ou l’affermissement des accords de collaboration ainsi que de partenariats avec plusieurs organismes impliqués dans le commerce extérieur au niveau national et régional : DGDA, Rwanda Bureau of Standards (RSB), Uganda National Bureau of Standards (UNBS), ARSO, CEEAC & CEMAC, ISO, CEI, etc., révélé Risasi Tabu wa M’simbwa, DG de l’OCC.

Dans ce contrat de performance, le Ministre du Commerce extérieur a donné la ligne de conduite à suivre.

“Les indicateurs économiques et financiers ainsi que stratégiques de performance sur lesquels la Direction Générale de l’Office Congolais de Contrôle s’engage vis-à-vis de l’autorité de tutelle sont dans le Budget d’exercice 2021 et le Programme d’actions 2021”, a indiqué Jean Lucien Bussa.

Et d’ajouter, “le rôle stratégique de l’Office Congolais de Contrôle est incontestable dans le contexte actuel de démantèlements tarifaires au niveau mondial et continental, qui fait de la qualité et du prix des critères déterminants au moment du passage à la frontière de tous biens et marchandises.

Malgré le contexte économique difficile, marquée par la crise sanitaire, l’OCC s’engage à user de l’arme représentée par la norme, son principal instrument de travail, pour faire de l’évaluation de la conformité une alliée sûre dans la bataille pour la préservation de la santé de la population et le développement du notre commerce extérieur.

Valéry Bakutweni

Article précédentComment les hommes d’affaires nord-coréens impliqués dans des malversations financières opèrent en RDC
Article suivantExportation frauduleuse des minerais « 3T »: la RDC demande à l’UE des sanctions à l’encontre des pays de transit ou non producteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici