Haut-katanga: l’entreprise Somika arrête un budget de 7 millions USD pour financer 20 projets dans les ETD impactées par ses activités minières

0
979
Photo : cérémonie de signature des cahiers de charges entre blés ETD et la Somika

C’est sous la supervision du Ministre Provincial des Mines de la Province du Haut-Katanga, Me Ghislain Kyenge que la Société minière du Katanga (SOMIKA) a signé son cahier des charges. Un document définissant la responsabilité sociétale et environnementale de ce minier avec les communautés impactées de la commune annexe et de la chefferie Kaponda, située dans le Groupement Inakiluba.

Une licence sociale évaluée à plus de 7 millions USD qui vont financer plus de 20 projets de développement durable, dont 8 au sein de la communauté de la chefferie kaponda dans le territoire de Kipushi (4 villages) et 12 projets dans la communauté annexe (5 quartiers).

La signature du cahier des charges intervient conformément aux innovations du code minier et règlements miniers révisés en 2018,  entre Somika représenté par son directeur Général avec le deux comités locaux de développement (CLD), notamment le groupement Inakiluba et la commune annexe  pour 2021-2025, intervient après plus d’une année de processus de négociation, d’identification,d’inventaire des besoins et de  délimitation de la zone impactée.

L’activité a été organisée sous la supervision du ministre provincial des Mines du Haut-Katanga, et avec comme témoins, l’administrateur du territoire de Kipushi, le grand chef kaponda et le bourgmestre de la commune annexe pour son opposabilité en vers  toutes les parties prenantes à ce contrat sensible au genre.

Signalons que la SOMIKA est la deuxième entreprise minière après Ruashi mining  dans le Haut-Katanga à signer sa licence sociale avec les communautés impactées par leur projets miniers.

Il revient au Gouverneur de Province du Haut-Katanga de valider par son arrêté pour mise en œuvre selon les clauses de cet accord de 2021-2025.

Olivier Masini

Article précédentTanganyika : 10.000 ménages du territoire de Kalemie vont bénéficier des boutures du manioc grâce au PICAGEL
Article suivantTanganyika : 10.000 ménages du territoire de Kalemie vont bénéficier des boutures du manioc grâce au « Picagl »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici