RDC-projet de connectivité Kasaï-Kinshasa : le FPI et la RVF valident le rapport technique des travaux d’entretien de la rivière Lubi

0
1057

La Régie des Voies Fluviales (RVF) et le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI), ont validé le mercredi 17 février le rapport technique préliminaire de reconnaissance de la rivière Lubi.

Ce rapport est l’aboutissement d’un travail qui a commencé depuis des mois. Il s’inscrit dans le cadre du projet de connectivité de la province du Grand Kasaï à celles de Kinshasa et du Kongo central, mais qui avait rencontré quelques difficultés liées à la navigabilité sur la rivière Lubi entre Sankuru et Ndomba.

Pour permettre la bonne exécution de ce projet de connectivité du Grand Kasaï,  le FPI a contacté la Régie des voies fluviales (RVF), pour mener les travaux d’aménagement et d’entretien.

Nous avions saisi nos amis de RVF pour nous assister enfin de faire l’entretien et l’aménagement de la rivière Lubi qui a beaucoup d’activités. C’est comme ça que nous avons structuré une subvention qui a permis de faire ces travaux qui se font en deux temps, les études et les travaux proprement dits(…). Les études viennent de se terminer et nous venons de faire l’activité de restitution et de validation de rapport”, a déclaré François Mpuila, sous-directeur à la Direction des études au FPI.

Il a en outre signalé que ces travaux entrent dans le cadre du programme d’urgence développé pour l’approvisionnement des produits industriels venant du Congo central et de Kinshasa, qui avaient des difficultés à arriver au Kasaï-Oriental en période de basses eaux.

Le Directeur technique de la RVF Gabriel Mokango, coordonnateur du projet d’aménagement et entretien Lubi a fait savoir  que ces études ont été menées pour que la rivière soit navigable sur le tronçon entre Ndomba et la confluence.

Pendant l’étape des études nous avons descellé des sites où il y a des branches d’arbres qui sont tombées dans l’eau (snacks) qu’il faudra enlever parce que ça constitue un danger pour la navigation. Il y a aussi des arbres qui surplombent les rives avec risque de tomber un jour. Nous avons également étudié comment faire le suivi du régime hydrologique afin de savoir quand intervenir et quand est-ce que le mouillage est admissible pour que les bateaux naviguent sans beaucoup de difficultés”

Les deux parties ont validé ces études. Le baliseur Lomela, armé de tous les matériels et intrants nécessaires pour démarrer la deuxième partie, est attendu avant la fin de cette semaine pour lancer les  travaux  d’aménagement et d’entretien de la rivière Lubi.

Signalons que le Baliseur Lomela avait quitté la darse de la RVF de Kinshasa depuis le 2 février pour le Kasaï-Oriental.

Mfum okie

Article précédentFormation syndicale: Une académie Syndicale en Ligne lancée en RD Congo
Article suivantRDC: bientôt une usine sera implantée au Kongo-Central pour le montage des bus de marque Hyundai

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici