Tanganyika : 10.000 ménages du territoire de Kalemie vont bénéficier des boutures du manioc grâce au PICAGEL

0
619
Photo: la coupe de bouture et la récolte du manioc

Le Ministre de l’Agriculture, Pêche, Elevage, Développement Rural et Environnement, Jules Lwamba a lancé le mardi 23 février 2021, à Kalemie, la coupe de bouture et  la récolte du manioc dans les parcs à bois secondaires au Tanganyika.

L’activité s’est déroulée dans un champ de 4 hectares appartenant à  l’Association AVEPNC, situé à Masembe dans le bassin de la Rugumba en territoire de Kalemie.

Cette activité est de très grande portée sociale et économique pour la province du Tanganyika car, plus de 10.000 ménages du territoire de Kalemie seront desservis en boutures de manioc. Le marché de Kalemie sera aussi inondé en farine de manioc provenant des champs financés par le PICAGL.

« Le combat contre la faim ainsi que la dépendance alimentaire extérieure est en train d’être gagné et le développement de la province du Tanganyika est en marche grâce au PICAGL et l’IITA pour le financement et l’exécution de ce projet» a déclaré le Ministre LWAMBA. Avant d’ajouter que la visibilité des actions du PICAGL est plus que réelle pour ce projet travaille pour l’intérêt de la population de Tanganyika.

Environ 300 hectares de manioc avaient été plantés au Tanganyika dans le cadre de la multiplication secondaire. Pour cette première phase préparatoire, 67 champs seront coupés avant l’installation des champs des ménages pour la saison agricole  2021.

Avec cette première récolte le manioc, le prix de la farine de manioc à Kalemie connaîtra une baisse significative du fait de l’abondance sur le marché.

Satisfaction des bénéficiaires

Le promoteur de l’Association AVEPNC, bénéficiaire du financement du PICAGL dont le champ de 4 hectares fournira plus de 100.000 mètres linéaires de bouture de manioc pour 200 ménages a remercié les partenaires d’exécution  pour l’accompagnement bénéficié pendant l’exécution du projet.

« J’invite les habitants de Kalemie à s’approprier le PICAGL qui vient redonner de l’espoir au Tanganyika en stimulant le développement au travers de l’agriculture« .

L’activité de coupe des boutures s’est déroulée en présence de l’Inspecteur Provinciale de l’agriculture du Tanganyika, Augustin Banza, Kabulo du Coordonnateur Provinciale du SENASEM/ Tanganyika, Gaspard PUNGWE des délégués de l’UPEP PICAGL/ Tanganyika, de quelques agri multiplicateurs.

Le manioc récolté sur place est de variété SAWASAWA  et SANSI des variétés promues par le PICAGL dont le rendement moyen est de   15 tonnes /hectares et résistante aux maladies.

La coupe de bouture et la récolte du manioc est un pari gagné pour le projet PICAGL dont la mission est d’accroître la production et la productivité agricole dans sa zone d’intervention au Tanganyika et au Sud Kivu.                                                                                                                               

Sara PANGASUDI à Kalemie

Article précédentRDC-consultation du gouvernement: Ensemble pour la république de Moïse Katumbi reçu par le premier Ministre
Article suivantHaut-katanga: l’entreprise Somika arrête un budget de 7 millions USD pour financer 20 projets dans les ETD impactées par ses activités minières

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici