RDC-Procès détournement à l’EPST: l’Inspecteur général Michel Djamba est poursuivi pour détournement de 6,1 millions USD

0
1284
Photo: Michel Djamba, Inspecteur général de l'Epst

Le procès contre les présumés auteurs de détournement de fonds alloués au programme de la gratuité de l’enseignement de base a bel et bien débuté ce vendredi à Kinshasa, à la prison centrale de Makala.

Le Ministère public poursuit l’Inspecteur général à l’enseignement primaire, secondaire et technique (Epst) Djamba Michel pour détournement de 560 040 000 FC destinés aux fournitures de biens et services, en établissant une facture dudit montant sur sa propre signature; ensuite de 348 657 350 FC, frais destinés à l’achat des fournitures de bureau de l’inspection générale de l’EPST; et enfin de 11 727 178 453 FC rétirés irrégulièrement auprès du comptable public. Un total de 12 635 875 803 FC, soit 6 113 147 USD au taux budgétaire de 2067 FC/1 USD.

Prenant la parole, Monsieur Djamba Michel clame son innocence dans ce dossier. « Quant au détournement de 11727178453 FC, ce montant a été retiré en 5 étapes et remis de bonne fois par la comptable publique. Ce montant a servi à la composition, évaluation certificative des épreuves TENAFEP, Dissertation, pratiques professionnelles et Examen d’Etat, je n’ai rien détourné « , a dit Djamba Michel, Inspecteur Général à l’Epst.

Et d’ajouter, “les 560 040 000 FC dont parle le ministère public n’est un montant par moi détourné, tous ces frais ont servi à l’organisation de TENAFEP et Exetat, on a sauvé l’année scolaire au moment où on ne nous avait donné que 30 jours au lieu de 140 comme d’habitude et on a tout fait pour sauver l’année scolaire passée ».

Il a  par ailleurs demandé une liberté provisoire afin de répondre à tout moment aux invitations de justice en cas de nécessité.

En rappel, Djamba Michel inspecteur général à l’enseignement primaire secondaire et technique Epst et Kambay Delphin directeur de service de contrôle et paie des enseignants (SECOPE) sont détenus à la prison centrale de Makala depuis plusieurs jours pour détournement des fonds destinés au programme de la gratuité de l’enseignement de base.

Pem

Article précédentProcès détournement à l’EPST: la cour d’appel admet à Coco Kayudi de prendre parole comme partie civile représentant la RDC
Article suivantRDC-FOMIN: faute des animateurs, les 100 millions USD attendus des opérateurs miniers n’ont jamais été canalisés, alerte l’ONG Litrase

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici