Indice de perception de la corruption : la RDC recule de 10 places dans le classement de Transparency International

0
147

La République Démocratique du Congo (RDC) se classe à la 171ème place sur 183 pays classés dans l’Indice de perception de la corruption (IPC) publié le 23 janvier par Transparency international, avec 18%. Par rapport au classement de 2018, le pays a perdu 10 places consécutives, étant donné que la RDC s’était classée 161ème sur 180 pays côtés. 

Au niveau continental, seuls 6 pays sur 49 classés sont perçus comme les moins corrompus. Ils ont atteint un score supérieur à 50% dans ce rapport. Il s’agit du Seychelles, du Botswana, du Cap Vert, du Rwanda, de l’Ile Maurice et de la Namibie.

Ce rapport permet de cerner la situation de corruption à travers le monde dans le but d’inciter des gouvernements à mener des réformes systématiques dans leurs pays respectifs afin d’améliorer la gouvernance.

Ce score de la RDC montre effectivement que la corruption en 2019 s’est accrue dans presque tous les secteurs, estime la Ligue congolaise contre la corruption (LICOCO).

La LICOCO a par ailleurs, noté qu’aucune avancée significative durant les trois dernières années a été enregistré. Le pays continue à stagner au bas de l’échelle du classement.

fondationbintene.org/tsieleka

Article précédentDéveloppement rural: des discussions sur la possibilité de réhabiliter les routes de desserte agricole à Mayi-Ndombe
Article suivant100 jours: réplique de l’ODEP à Vital Kamerhe: nos chiffres découlent de la dynamique extra budgétaire du programme des cents jours

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici