100 jours: réplique de l’ODEP à Vital Kamerhe: nos chiffres découlent de la dynamique extra budgétaire du programme des cents jours

0
71

La semaine dernière, sur les antennes de RFI et Top Congo, le Directeur de Cabinet du Président de la République, Vital Kamerhe avait qualifié les chiffres contenus dans le rapport de l’Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) sur l’exécution du budget de l’Etat de Janvier à Septembre 2019 de faux. Dans un communiqué parvenu à fondationbintene.org/tsieleka, l’ODEP a réagit et indique que les chiffres contenu dans son rapport font partie de la dysfonctionnement de l’Etat.

“Les chiffres que nous présentons découlent de ce dysfonctionnement qu’eux refusent d’accepter. Aux projets lancés dès le départ, il y a les projets additionnels dont celui de l’usine de traitement des déchets dont ils nient l’existence, parce qu’effrayés par le montant de 2 milliards, dont nous n’avons jamais dit qu’ils ont été décaissés et utilisés, mais comme faisant juste partie de cette dynamique extra budgétaire du programme des cents jours comme un projet additionnel, faiblement financé comme les autres”, souligne le communiqué.

Selon l’Observatoire de la dépense publique, la suspension des dépenses publiques par le courrier du Directeur de Cabinet du Président de la République avait suspendu les rôles des Ministères et que qu’il doit assumer la responsabilité de la gestion des finances publiques de la période.

La suspension de fait de la loi des finances de l’année 2019 par la lettre du Directeur de Cabinet du Président de la République, de Février 2019 a mis fin au rôle des ministères de tutelles dans l’engagement des dépenses des secteurs. Toutes dépenses devraient recevoir le quitus de la présidence de la République. Face à l’irresponsabilité des ministères de tutelle, qui doit alors rendre compte de ce contrat juteux de 2 milliards USD ?  La négation du cadre légal a automatiquement occasionné des nombreux dysfonctionnements que notre rapport relève, condamne et propose les corrections et améliorations”.

fondationbintene.org/tsieleka

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici