RDC: l’Etat envisage la production de 1.500.000 permis de conduire et espère mobiliser 90 millions USD en 2021

0
509

Le Ministère des transports et voies de communication prévoit la production de 1.500.000 permis de conduire à partir de Janvier 2021. “Les recettes attendues au cour dudit exercice budgétaire, seraient de 90 millions USD”, annonce l’administration du Ministère des transports. Mais, à condition que l’Etat désigne un fournisseur. 

Pour atteindre cet objectif, le processus de recrutement du nouveau fournisseur a été déjà lancé. “Le dossier a été envoyé à la direction générale du contrôle des marchés publics (DGCMP) pour avis de non objection”, a affirmé le Ministre Didier Mazenga à la presse la semaine dernière. 

Peu avant, la décision du Ministère de recourir à l’appel d’offre international restreint, c’est l’hôtel de monnaie, un service de la Banque centrale du Congo, qui avait été choisi pour fournir le service à l’Etat.

“Ce dernier avait conçu deux modèles de permis de conduire. L’un à puce apparente et l’autre non apparente. Cependant, tous dotés de 22 éléments de sécurité, incorporés dans un support polycarbonate et gravés au rayon laser, conformément aux normes internationales de l’OACI”, souligne un rapport du comité d’harmonisation du projet consulté par Tsieleka. 

Selon le même rapport, l’offre de prix proposé par la Banque centrale du Congo est de 22,87 USD pour l’obtention du permis de conduire. “Ce prix est associé à la valeur des équipements à acquérir pour le compte du Ministère”, indiquent certains experts membre de la commission.

C’est depuis 2017, la RDC est en rupture de stock de permis de conduire. Cependant, certains service de l’Etat s’adonne à la production frauduleux. Didier Mazenga dit avoir saisi des services compétant pour décourager les contrevenants.

PM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici