RDC-élections 2023: le groupe de 13 personnalités propose la création d’un compte d’affectation spéciale “financement des élections”

0
440

Dans les perspectives des élections générales de 2023, le groupe de 13 personnalités propose la création d’un compte d’affection spéciale. Objectif palier à l’insuffisance des ressources décaissées en faveur de l’organe de gestion des élections en RDC. Le groupe a présenté la proposition à l’occasion des journées de réflexion de la société sur les réformes électorales le Vendredi 11 septembre dernier.

“L’enregistrement électoral pourrait coûter entre 400 ou 500 millions USD. Le même enrôlement a coûté 300 millions en 2011 et quelques centaine de millions USD en 2006. Répétez cette gestion courante, tous les cinq ans, nous paraît comme du gaspillage”, a indiqué l’ancien Ministre du Budget.

Pour sortir du cycle infernal, le groupe propose que le financement des élections ne soit pas financer par un cycle budgétaire. A cela s’joute la création d’un compte d’affectation spéciale “financement des élections”.

Aucun décaissement en faveur des élections de 2023

“2020, c’est déjà terminé. On aura pas mis un sous pour les élections de 2023. Il nous reste 2021 et 2022. Et l’exercice 2023 ne pourrait supporter que la moitié”, a poursuivi Daniel Mukoko Samba.

Le rapport général du processus électoral de la CENI indique que les fonds mis à la disposition de l’organe de gestion des élections est d’environ 300 millions par an. Sur un budget de 1,454 milliards USD, la CENI a reçu 896 millions entre 2014-2019, soit 61,63% des prévisions demandées.

Par ailleurs, le même rapport renseigne qu’entre 2014 et 2019, le Parlement a voté pour les opérations électorales un budget d’environ 2,215 milliards USD. Le montant payé par le Gouvernement s’élève à 849 millions USD soit 38,34%. Comparé aux montants perçus et déclarés par la CENI dans ses rapports, un écart de 47 millions USD se creuse.

PM

Article précédentRDC-faible recettes publiques: la BCC demande au gouvernement de négocier un programme à moyen terme avec le FMI
Article suivantRDC-lutte contre les abus et la fraude fiscale: le gouvernement établit la TVA comptable d’autoliquidation

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici