Kinshasa: au cimetière de kinkole, l’érection d’une pierre tombale taxée illégalement à 40.000 FC

0
2447

Organiser des obsèques aujourd’hui à Kinshasa, est devenue un vrai casse-tête financier pour les familles éprouvées. De nombreuses familles attendent bien souvent et parfois durant de longues semaines le concours des leurs membres vivant à l’extérieur du pays pour y parvenir.

Chaque famille endeuillée tente, selon ses moyens et très souvent au-delà même de ses revenus, d’enterrer dignement un être cher. D’où parfois des dépenses hors de portée, mais rendues quasi obligatoires pour éviter critiques négatives et quolibets. 

Au cimetière de Kinkole, situé dans la commune de Nsele, si une famille désire ériger une pierre tombale, elle se voit obliger de payer une taxe. Selon une source proche de l’administration du cimetière, cette taxe exigée par l’hôtel de ville s’élève à 40.000 Franc congolais.

Cette taxe s’ajoute au droit de permis d’inhumation à payer à la commune et de construction des caveaux à la ville le jour même de l’enterrement, affirme un agent de l’administration du cimetière à Tsieleka. 

Une taxe non reconnue par la loi

Selon l’ordonnance-loi de 2018, fixant les impôts, droits, taxes et redevance de la province et Entités territoriales décentralisé (ETD), il n’existe pas de taxe pour l’érection d’une tombale.

Le cimetière n’est pas entretenu et pourtant nous payons des taxes avant l’inhumation de nos proches” déplore une famille venue se recueillir devant la tombe d’un de leur le 1 Août..

De passage, on aperçoit des sachets plastiques, des bouteilles vides jetés partout. La boue, les pierres tombales interposées, pas un coup de balais ni de sarclage. Le site présente un décor d’un endroit non fréquenté.

Les herbes ont pris de la hauteur, alors que le service affecté au cimetière dit encaissé plus de 500.000 FC par semaines. 

Rédaction

Article précédentRDC: le parlement envisage l’examen du collectif budgétaire avant le débat général du projet de loi de finances 2021
Article suivantRDC/Covid-19 : près de 76% entreprises ont enregistrés une baisse sensible de leur revenu

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici